Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 18:12

J'explique ... hier , je cherchais un moulin à légume, autrement appelé presse-purée au dessus de la loire ... et pas appelé du tout par la ménagère M6 de plus ou moins 50 balais qui a tout le matos atomique qui va bien ... N'ayant pas réussi à localiser, grace à Google Maps qui va bien, de Marchand de couscoussière ( à peu prés les derniers à part les zantiquaires des Beaux de Provence à proposer ce symbole de résistance au progrès ... ) je tente le coup chez le géant même pô écolo ... guillouard.jpgEt là; oh miracle du marketing ( ou erreur dans la gestion de stock, ou faille spatio-temporelle, je persiste à douter ) , perdu au fond d'un rayon visité par de rares seniors, enfouis sous une couche de poussière à faire bander un z'expert miamien , l'objet , le même qu'avait acheté ma grand mêre , jeune mariée en 1929 ....  fabriqué par les Etablissements Guillouard , Presse Légume à Nantes depuis 1911 ...
Mission accomplie, j'époussette un poil le ramasse indice géantesque , et je me précipite vers les caisses ... même cohue de chariots bourrés à la gueule de tomates transgéniques, Danone et Lu plein d'OGM si bons pour la santé , dénoyauteurs de cerises électroniques, carottes rapées du "rayon traiteur" nageant dans le jus de leur boite, melons "casino" à 5€75 pièce ( pasqu'un melon de marque , c'est comme les jeans de marque .... t'as l'impression d'être riche .... les riches eux ils envoie "l'auxiliaire de vie" en acheter 3 pour le même prix au marché, faudra un de ces 4 que je cause des pré-riches ... )....

Je sprinte avec une mamie poussant son sac de litière pour chat , je la coiffe sur le poteau .... caisse - de 10 articles ... et là, intense moment de panique .... une dizaine de papys et mamies se débattent avec des sortes de croisement de game-boy, de brones de billeterie SNCF et de bandits manchots, sous le regard d'une sorte de cheftaine de guides d'Europe version 1942 ...
la révélation ...
avril-07_CHICHE_eglise-de-la-consommation_BD-413x310.jpgComme la délocalisation du secteur encaissement présentait quelques "difficultés techniques" , ces salauds ont décidé de sous-traiter .... direct à leurs clients .... et ça marche ... sont tous contents les adeptes de l'église de la sainte consommation ... se débattent avec l'écran tactile qui leur demande "z'avez un cabas ? tapez 1 , un carton ? tapez 2 , etc" ... pitan qu'est ce que ça peut leur foûtre que j'ai un carton, un sac carrouf ou un panier en osier !!!!!!!!! Dans l'énervement , je passe deux fois le presse légume devant le scanner .... et ces salauds ont pas prévu de touche annulation !!!! "bande de salauds" qu'il éclate le bonhomme " leur engin fait tout pour qu'on paye double, il remplace quelques pauvres filles qui avaient besoin de bosser, et en plus il fait même pas 10% de remise alors qu'on s'est tapé le boulot !!!! " ....
Je vois la kapo de stalag consummériste cheftaine des guides d'europe modéle 1941 se mettre à causer à sa montre, je jette un oeil autour de moi, espérant apercevoir l'ami-molette faisant ses courses normales au Géant normal, et j'aperçois deux ex-rugbymen reconvertis dans le look chemisette-cravatte-bombe lacrymo arriver en courant .....
Je plante l'objet de mes désirs sur le bureau du dragon-femelle et je cours vers la sortie ....
C'est pas encore demain qu'on mangera de la soupe moulinée comme la fait ma môman  ... sans fils de poireaux ...

1296053191470.png

 


Repost 0
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 09:33

Mardi, je vous causais, à propos de la SAUR ( mais j'aurais pu aussi en causer à propos de Véolia ) du colloque organisé par nos camarades Gabriel Amard et Paul Ariés : Viv(r)e la gratuité des services publics le WE dernier .

Grace au gros boulot Militant de nos camarades militants de la télé de gauche 77 , voici un résumé de ce colloque avec dans l'ordre chronologique les différentes interventions :

 

 

 

 

Paul Ariés Directeur du Sarkophage ,

 

 

 

 

Corinne Morel Darleux , PG

 

 

 

 

Aurélien Bernier , MPEP

 

 

 

 

Jean Luc Mélenchon , PG

 

 


Repost 0
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 10:32

Une éternité que j'avais pas jeté un oeil aux stats du blog ... Ce matin, j'en ai avalé mon café de travers ...

 

Sans-titre-copie-1.jpg

 

Je me demande toujours ce qui peut se passer dans la tête de mes contemporains quand ils demandent à gogol de trouver une réponse à leurs questions existencielles "surprenantes" ...

Y a ma concierge qui me dit " tu sais petit , ils avaient du recevoir leur facture de flotte " ... j'ai un doute , sinon j'aurais eu des visiteurs qualifiant Véolia du même nom d'oiseau ... Mystére ...

 

Même si ... :

 

La crise sociale et écologique se conjuguent pour rendre plus que jamais nécessaire de nouvelles politiques de gestion des biens communs dans le but de satisfaire les besoins fondamentaux de chacun et de retisser du lien social dans un monde qui peine à faire société. C'est justement là le rôle premier du service public, qu'il soit local ou national.
Le service public, auquel la population ne cesse de dire son attachement et dont le citoyen est autant usager qu'acteur, contribue en outre à revivifier l'IMPLICATION POPULAIRE. C’est pourquoi nous croyons nécessaire mais aussi possible de marcher progressivement vers la gratuité des services publics locaux, préalable à la construction d'une gratuité pour les services publics nationaux.
La défense et l’extension de la sphère de la gratuité constituent le grand combat pour les prochaines décennies, parce qu’elle constitue une des valeurs fondamentales de la gauche, parce qu’elle est une façon de reprendre l’initiative sur la droite. La gratuité est nécessaire sur le plan social, environnemental, politique et même humain. En premier lieu, parce que dans le contexte actuel de  l’effondrement environnemental et social et face aux limites de la planète qui nous obligent à redevenir des « partageux », la gratuité pose la grande question du choix politique : que produit-on ? Comment ? Et pour qui ? Ce choix est élaboré en lien avec les besoins et les aspirations des citoyens:
On nous oppose que la gratuité a un coût. Cela nous oblige donc à faire des choix. C’est aussi une bonne raison pour rendre la parole à ceux qui en sont privés. Le passage vers une société de la gratuité n’ira pas sans un surcroit de démocratie, sans un approfondissement de la démocratie électorale certes, mais aussi sans l’invention de nouvelles formes de démocratie directe. Le choix de construire la gratuité des services publics locaux permet de faire de la politique autrement, de faire apparaitre les limites environnementales et les enjeux sociaux. Veut-on que le stationnement soit gratuit pour les voitures ou préfère-t-on que la cantine soit gratuite pour les enfants ? Cette révolution CITOYENNE que nous proposons est celle de la « gratuité du bon usage » face au renchérissement, voire à l’interdiction du mésusage, du gaspillage. Il n’y a pas de définition objective ou moraliste : le bon usage est ce que les citoyens en font. La définition est donc affaire de mœurs, de rapports de force, d’état des lieux.
Le premier intérêt de ce paradigme est de résoudre la contradiction entre les contraintes environnementales et le souci social, car il ne suppose plus de faire croître la gâteau (PIB) avant d’en changer la recette pour le partager. L'autre grand avantage est de réconcilier le temps de la démocratie et celui des écosystèmes, car ce sera aux citoyens de définir ce qui relève du bon usage (et qui doit être gratuit) et ce qui relève du mésusage (et doit être réglementé ou interdit). Il fait donc disparaître toute contradiction entre le but et le chemin. Il exige à chaque étape que le politique (la délibération) soit premier. Le législateur saura trouver les solutions techniques adaptées : système de prix variables par niveaux de consommation ou par type d'usage, etc. Pourquoi payer au même tarif le mètre cube d’eau pour faire son ménage et remplir sa piscine privée ? Pourquoi payer son essence, son électricité, son gaz le même prix pour un usage normal et ce que la société considère être un gaspillage ? L'eau va manquer : raison de plus pour en rendre gratuit le bon usage et renchérir ou interdire les mésusages. Le danger serait bien sûr que cette politique renforce les inégalités en enfermant le peuple dans le nécessaire pendant que les riches accèderaient au superflu. C'est pourquoi ce paradigme de « la gratuité de l'usage » et du « renchérissement du mésusage » ne peut aller sans décroissance des inégalités. Nous devons réfléchir à la nécessité de donner à chacun de quoi vivre, frugalement sans doute, mais dignement. Nous commencerons donc par avancer vers la  gratuité des services publics locaux. Ici, on organise la gratuité des transports en commun urbains ; là, celle de l’eau propre correspondant aux besoins vitaux ; ailleurs, celle de la restauration scolaire ou des services funéraires ou des services culturels…
Tous ces morceaux de gratuité conquise sont des réponses à l’urgence sociale, ce sont aussi une façon de construire politiquement et culturellement la gratuité. Il n’y aura pas de société de la gratuité sans une culture de la gratuité, tout comme il n’y a pas de monde marchand sans une culture du marché. Nous devons admettre que parler de gratuité est devenu plus difficile qu’il y a quelques décennies compte tenu de la droitisation généralisée de la pensée. On nous objecte que la gratuité serait bonne pour ceux qui ne peuvent pas payer. Mais si on accepte ce raisonnement pour les transports en commun urbains, pourquoi ne pas l’accepter également pour l’école ou la santé publiques ? On oublie qu’il existe en fait deux grandes conceptions possibles de la gratuité. La gratuité d’accompagnement du système, c'est-à-dire cette gratuité pour les pauvres. Mais cette gratuité-là ne va jamais sans condescendance et sans flicage (est-ce que vous êtes un pauvre méritant ? Un vrai bon chômeur ?). L’autre conception de la gratuité est une gratuité au service de l’émancipation. Un exemple : ce qui est beau avec l’école publique, c’est qu’on ne demande pas à l’enfant s’il est gosse de riche ou de pauvre, c’est qu’il est admis en tant qu’enfant. Pourquoi ce qui est vrai pour l’école ne serait-il pas vrai pour les quatre domaines qui permettent de vivre frugalement certes mais dignement : le droit au logement, le droit à l’alimentation, le droit à la santé et à la culture.
Le colloque que la Communauté d’Agglomération Les Lacs de l’ Essonne et Le Sarkophage (journal d'analyse politique) organisent le samedi 27 novembre sera l’occasion de rendre compte des expériences, de (re)penser une alternative globale à la crise du système capitaliste et à son cortège de misères, ce sera un colloque qui bouscule les idées reçues sur la déresponsabilisation par la gratuité, ce sera l’occasion de montrer que l'esprit de la gauche et de l’écologie est toujours de penser en dehors des solutions que nous impose le système productiviste capitaliste. A l’occasion de ce colloque, la Communauté  d’agglomération Les Lacs de l’Essonne mais aussi d’autres villes prendront l’engagement ferme de commencer dès maintenant à assurer à chacun de quoi vivre dans/par la gratuité. Une gratuité économiquement construite, une gratuité politiquement construite, une gratuité juridiquement construite, une gratuité culturellement construite, une gratuité construite dans les luttes sociales.

Paul Ariès,
directeur du Sarkophage


Gabriel Amard,
Président de la Communauté d’agglomération Les lacs de l’Essonne

 

à lire aussi : La vie n’est pas à vendre ! Vive la régie publique de l’eau.

 

Edit 11h04 :

y a ma concierge qui remonte ... "petit t'avais pas jeté un oeil à la montagne ? regarde !

Pondre une pleine page à la gloire de la communauté d'agglo sans même effleurer la réalité, ça c'est du journalisme ! " ...

"Pourtant ils avaient du recevoir le communiqué de presse de la SAUR , le 24 septembre 2007 ... " ...

 

Saur en Corrèze : Saur est implantée en Corrèze depuis 1964, date d’obtention de son premier contrat avec le syndicat de Beaulieu. Le contrat de la ville de Brive représente l’un des contrats les plus importants de Saur, tant au niveau régional que national

 

Total , l'internaute , ... sa requéte était pas si illégitime, juste partielle ...

Repost 0
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 21:22

La bande d'enfoirés que 53% des imbéciles disposant du droit de vote ont amené au pouvoir réquisitionnent à tout va pour assurer la survie de ce pouvoir à vomir ....

demzin, nous bloquerons l'ouest de Brive, en réponse ... RDV à 12h devant les delices de  Ninon à malemort sur corréze... à 12h , puis 10mn aprés devant Anovo ...

 

186.jpg

 

Et comme on l'a entendu lors des manifs :

Si tu veux pas pendre le patron

t'auras pas la galette

si tu veux pas pendre le patron,

t'auras pas son pognon !

 

ou comme le chantent les sales majestés ...

 

 

Capital
Et demain , si j'en ai le temps , un petit guide du manifestant pour les lycéens , qui , s'ils ont la culture politique d'une bourriche d'huitre sur les quais de la tremblade au mois d'aout, en veulent ... un max ... Comme disait le regreté Roger Couderc , allez les petits !!! 
Déjà vous, lycéens de Cabanis, Bahuet, danton, Lavoisier, Bossuet , à Brive la gaillarde vous pouvez vous inspirer du guide du manifestant du syndicat national de la magistrature ....
Repost 0
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 11:08

  12emes_rencontres.png

Les responsables syndicaux de la Mécanic vallée souhaitent battre le fer tant qu’il est chaud. La date du jeudi 30 septembre pour une journée d’action et les lieux Brive et Malemort n’ont pas été choisis au hasard. Ce jour, à l’espace des Trois provinces se tiendront les 12e rencontres d’affaires de la Mécanic vallée.

La Mécanic vallée s’étend sur un vaste secteur géographique de Tulle à Rodez. Au total, 15.000 salariés répartis au sein de 260 entreprises sont concernés. D’un côté, à Brive, le 30 septembre, se tiendra la grand messe messe patronale annuelle des rencontres d’affaires de la Mécanic vallée et à Malemort, le collectif CGT de la Mécanic vallée se réunira en assemblée générale. “Nous sommes engagés dans un véritable processus de construction d’un mouvement social revendicatif dans lequel le 30 septembre prend toute sa place”, explique Alain Hébert, l’animateur CGT de la Mécanic vallée.
12emes_rencontres.participants.png
Alain Hébert, animateur CGT de la Mécanic valléeLes “métallos” et leur collectif CGT s’inviteront à ces journées d’affaires. “Des journées où le patronat, avec la bénédiction des pouvoirs publics, décide de l’avenir industriel de tout un territoire, de l’avenir de plus de 15.000 salariés de la métallurgie sans compter tous les emplois induits”, martèle le leader syndical. Pour le collectif CGT, la Mécanic vallée a de nombreux atouts qui doivent être valorisés tels l’aéronautique, l’automobile, la fonderie, la mécanique. “Or ce bassin d’emploi est sacrifié sur l’autel de la rentabilité financière sous la houlette et le chantage des grands groupes de donneurs d’ordre“, explique Alain Hébert. A Brive, ces mots ont une résonance particulière, avec  cette vague de licenciements effective chez Deshors, mais pas irréversible à en croire Alain Hébert: “Nous allons nous battre comme des chiens, user de l’arsenal juridique qui est à notre disposition pour la réintégration de nos camarades licenciés”.

Un projet de convention collective

Le collectif CGT de la Mécanic vallée n’a pas chômé ces dernier mois. Le 30 septembre, il sera en mesure de proposer un projet de convention collective. Un statut commun pour tous les salariés de la métallurgie du Limousin et de Midi-Pyrénées. Une convention collective pour définir de nouvelles conditions salariales avec un grille commune à tous d’un salaire minimal de 1.600 euros brut pour une embauche sans aucune qualification et ancienneté.

L’enseigne Deshors fait désordre

Mercredi après-midi, les salariés de Deshors avaient déplacé l’enseigne de leur entreprise dressée place de la mairie pour le fixer avec des moyens de fortune aux grilles de la sous-préfecture. Ce matin, les leaders syndicaux ont été informés que le fameux “totem” n’était plus désirable. Aux grands maux les grands remèdes, le “totem” a été chargé sur un camion et dans les minutes qui ont suivi il a été déposé dans le parc de l’entreprise mais pour combien de temps…

deshors.jpg

Entre temps, le "totem" a retrouvé une place, à la fin de la manif du 24 septembre, devant la mairie de Brive ... Et l'on spécule sur son déménagement , d'ici demain, vers le rond point de l'espace des 3 provinces, pour accueillir dignement le raout du patronat de la mecanic Vallée , qui ne sera pas exclusivement financé par les fonds secrets de l'UIMM ... Certaines mauvaises langues disent que nos amis patrons ont bénéficié de subventions publiques pour leurs petit-fours ...Bon, on y sera pas pour les petit-fours, nous ... mais on y sera pour réaffirmer notre solidarité avec les travailleurs qui ont fait la richesse de ce pays , et qu'on jette aprés usage ...

 

Soutien aux salariés de la Mécanic Vallée

Jeudi 30 Septembre

Rassemblement à partir de 15 heures

Rond Point des 3 Provinces

à Brive la Gaillarde

 

262

Repost 0
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 09:53

Hier , c'tait le premier jour de fonctionnement du Libéo nouveau ... à voir la ruée au bureau de la STUB Libéo , place de la guierle , y a pas à dire , la communication à la sauce de ces messieurs de Véolia était une grande réussite ... Y avait comme un parfum d'émeute pour récupérer les nouveaux plans du réseau, les nouveaux horaires, ... Faut dire que le pommier affiché sur tous les abribus était pas là pour aider à la comprenette des d'jeunzélimités et des mamies abonnés aux transports en commun ... faut dire aussi que l'usine à gaz des 3 tarifs pour les moins de 25 balais facilite pas les choses ... Parait même que des gamins munis d'un titre de transport valide se sont vu refuser l'accés au bus ...Le chauffeur ayant cru qu'ils étaient titulaire d'une carte scolaire à limitation d'usage ...

On a même croisé quelques antiquités bus hors d'age de la stub à l'heure de pointe ... On pouvait pas les louper, ils portaient pas l'uniforme !

Libeo.jpg

 

On aura surement l'occasion de reparler de l'expertise de ces messieurs de véolia ...

Un chameau, c'est un cheval dessiné par une commission d'experts.
     [Francis Blanche]

Repost 0
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 12:33

290.gifCe matin, pour une fois , je vire pas direct dans la poubelle du hall le demi-kilo de pubs diverses et plus ou moins avariées dans lesquelles est noyé mon courrier ... Et je tombe , en triant , sur une sorte de timbre poste ... siglé Libéo ...
Quelques jours que je m'inquiétais des nouveaux horaires et plans de circulation des bus concoctés par nos zédiles de la communauté d'Agglo et ces messieurs de Véolia ... Et que mes recherches sur le ouebbe me renvoyaient à une "Agence interactive, conception, création et développement multimédia." ... Bon, je vais pas vous faire un cours de communication ouebbe 1er niveau, mais prendre pour nom "commercial" le nom d'une agence de création web qu'a acheté le nom de domaine dans ses déclinaisons .fr et .net , déjà , ça situe le niveau de l'expertise en communication de ces messieurs de chez véolia !  Je cause pas de celui de nos zédiles ... je suis méchant mais il y a des limites, et je pense qu'avec un peu de pédagogie, on arriverait à leur faire comprendre qu'au XXIéme siécle, on achéte le nom de domaine ( dans toutes ses déclinaisons .fr .com .org et .net ) avant même de baptiser le service nouveau né ! .
31166753.jpglibeo.pngMais revenons au timbre poste ... Donc je chausse mes lorgnons , et je prend direct l'option paracétamol, à essayer de piger ce truc qui a l'aspect d'un plan revu par le gars qu'avait dessiné le pommier à Chirac en 95 ... + vert, + rapide, +pratique , qu'il annonce , le communicant de chez véolia ... et là , je me ressers une tournée de paracétamol ...Chais pas vous, mais j'ai toujours été plus à l'aise avec une bonne vieille carte Michelin 329 qu'avec un GPS ... Mais là !  Sortez la loupe grossissement x600 et vous comprendrez , le gars qu'a pondu ça , il devait avoir un foutu probléme de repérage spatial !  Rivet à coté de l'Hotel de ville , la place du 14 juillet à coté du CC Est ... et dire que depuis une dizaine d'années , on a introduit l'initiation à la course d'orientation dans les programmes de Collége !  Bon, vous me direz, la critique est facile ... Mais il m'avait semblé avoir lu , dans la presse, que ces messieurs de Véolia le nouveau prestataire amenait son expertise en matiére de communication ... Bon c'est vrai que j'ai jamais rien compris à la communication , en bon publiphobe que je suis ... par contre, étant d'un naturel tétu, je repars dans les méandres du ouebbe à la recherche du nouveau plan de transport et des nouveaux horaires de Libéo . Et je trouve, en page 2 de mon moteur de recherche favori : Le nouveau réseau Libéo n'augmentent pas les tarifs des abonnements et baissent même le prix ... sur le site de l'ancien prestataire la CFTACO ! J'avais , quand la communauté d'agglo de Brive avait annoncé le "changement" de délégataire de service public pour les transports  , eu comme l'impression que rien ne changeait , la CFTACO étant une filiale du groupe Véolia transport, lui même filiale du groupe Véolia . ( enfin si, y avait un truc qui changeait , c'était la dégradation des conditions salariales des chauffeurs , mais si vous croyez encore que le but d'une entreprise multinationale est d'améliorer les conditions de travail des plus pauvres de ces salariés, vous êtes préts pour reprendre un quinquenat de liquidation des acquis sociaux, fut ce à la sauce DSK ) .

Bon, j'aime autant vous dire que ça change, les transports à Brive la gaillarde ... En bien ( plus de passages de bus, des lignes plus "rationnelles" .... ) surement en mal pour certains aussi , vous trouverez le plan ici, les horaires là  ! On en reparlera ...

Reste que ... je continue à me demander la valeur ajoutée qu'améne à la collectivité une délégation de service public ou la collectivité améne tout l'investissement en matériel et locaux , et ou le délégataire améne ... ses compétences en communication ? 

Régie municipale ( ou intercommunale ) de l'eau, des transports , de traitement des ordures ménagères ... C'est à dire débarrasser la prestation de service public de la ponction du profit par les actionnaires , il parait que c'est utopique ... limite gros mot , depuis qu'une partie de la gôche a tellement réconcilié la france avec les entreprises qu'elle a créé des sections  "managers de multinationales"

utopie.jpg

Utopie ? oui ... l'utopie ce n'est pas l'irréalisable, c'est l'irréalisé !


 

Le service public désigne juridiquement l'ensemble des activités, exercé par ou pour le compte de la puissance publique, dans le but de satisfaire une demande sociale considérée comme devant être disponible pour tous.

En France, la délégation de service public (abrégé en DSP) est l'ensemble des contrats par lesquels une personne morale de droit public confie la gestion d’un service public dont elle a la responsabilité à un délégataire public ou privé dont la rémunération est substantiellement liée au résultat d’exploitation du service. C'est une notion de droit français.
La délégation de service public est le régime le plus fréquent de gestion déléguée des services publics, la collectivité pouvant par ailleurs opter pour une gestion directe du service (on parle alors de gestion en régie).

Coût d'un service public :
en régie :

coût de production + frais de fonctionnement de la régie
en délégation :

coût de production + frais de fonctionnement + rémunération des actionnaires ...

 

privatiser.png


Repost 0
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 09:40

038C'était bien calme du coté de l'usine jacob Delafon, depuis le mois d'avril ...  trop calme ... Depuis cette nuit, les jacob Delafon retiennent les cadres dirigeants de l'entreprise ...suite au refus de la direction de toute avancée dans les négociations sur les primes de licenciement dans le cadre de la liquidation de l'entreprise .

Faut pas se tromper, la violence , elle est pas dans le geste de colére de gens qu'on méprise et qu'on écrase .

Monsieur Kolher est l'héritier d'une longue tradition familiale qui louait des briseurs de gréve armés en 1934 pour briser une gréve ( et abattre quelques militants syndicaux, leurs femmes et leurs enfants le 27 juillet 1934 ) (source the times).

Monsieur Kolher est un patron social ,  condamné pour avoir viré une femme en raison de sa grossesse (source US equal employement opportunity commisson) .

Monsieur Kolher est la 62éme fortune des USA, avec une croissance des profits de 5,20% et un taux de "dégraissage" des ressources humaines de 6,30% par an (source Yahoo finance)...

Il se trouvera bien quelques lêche bottes pour regretter ces odieuses violences ouvriéres ... Comptez pas sur moi ...Kolher c'est ça :

cimetiere2


et ces gens là, ils trouvent toujours un zélé collaborateur pour tirer la chasse à leur place, comptez pas sur moi pour pleurer quand un kapo se fait éclabousser !

 

chom

 

Plus d'infos à suivre . En attendant vous pouvez leur exprimer votre solidarité sur leur blog , ou mieux encore à la porte de l'usine ... Zi teinchurier Rue frederic sauvage , à Brive . ( pour ceux qui ont du mal avec les GPS, c'est vers l'usine Blédina ) .

Repost 0
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 13:48

J'aurais pu vous causer de la maniére dont le duc des coujoux a refusé de laisser la parole au représentant du comité de défense de l'Hopital Public de Brive , lors du dernier conseil municipal ... Mais j'ai bien peur qu'il faille reparler plus en détail de ce projet en passe d'aboutissement dans les mois qui viennent ... Les plus grosses saloperies se commettent toujours en été , et cet été sera particuliérement gratiné ... j'en ai peur ...

dskt1Nan, pour l'instant je voudrais vous causer de ce qu'on nous cache , soigneusement ... La Roumanie ...y a ma concierge qui en revient , et elle me racontait la bribe de conversation qu'elle avait saisi , entre un poulaga roumain et un prolo de chez Dacia ...

"pffffffff ... Cauescu , y nous a enfumé pendant des années quand y nous parlait du paradis communiste, c'était un putain de menteur !"

"Y mentait pas tout le temps , quand même ... pasque tout ce qu'il nous racontait sur l'enfer capitaliste , on le croyait pas , mais c'était vrai, on le vit !"

  • baisse des retraites de 15%
  • baisse des allocations chomage de 15%
  • baisse des allocations versées aux handicapés et invalides de 15%
  • baisse des pensions des anciens combattants et veuves de guerre de 15%
  • baisse des allocations familiales de 15%
  • baisse des salaires des fonctionnaires de 25%
  • licenciement sec de plus de 100 000 fonctionnaires pour l'année 2010 .

 

La Roumanie c'est:

  •  21,5 millions d’habitants
  • 25% de la population sous le seuil de pauvreté
  • 4,69 millions de retraités
  • 4,7 millions de salariés dont 1,3 million de fonctionnaires
  • 738.000 chômeurs (8,07% de la population active)

En mars 2009, la Roumanie a obtenu un prêt global de 20 milliards d’euros du FMI, de l’UE et de la Banque mondiale.

 

 




Et les ordures zexperts  de dire aux roumains "serrez vous la ceinture, feignasses de privilégiés " ... reste qu'avec 85 euros de retraite ou avec 150 euros de salaire pour un fonctionnaire, ça fait longtemps que les roumains peuvent plus se payer de ceinture, connard ! Ouai , connard ... Comme disait l'autre jour mon camarade CSP : Tous ceux qui s'évertuent à maintenir en vie « un débat citoyen respecteux des sensibilités » sont des porcs politiquement analphabètes.


« Il existe pourtant bien d’autres solutions pour réduire le déficit que les mesures anti-sociales qui ont été annoncées », juge Romel Neagu leader de la Fédération nationale des syndicats de l’administration . « On pourrait opérer un traitement différencié des coupes salariales et des retraites. On pourrait lutter contre l’évasion fiscale et le travail au noir qui sont un manque à gagner correspondant à 44% de notre PIB. Ou encore contrôler les dépenses extravagantes de l’État. Pourtant, le gouvernement ne veut pas céder. »

Y risque pas de céder , le gouvernement ... Pas plus que ses homologues africains ... Quand les évangélistes de la Banque mondiale , du FMI, de l'OMC, de la Commission Européenne se pointent , la bible les oeuvres complétes de Hayek et Friedman dans une paluche , la sulfateuse à tuberculose  dans l'autre ... y a que les gouvernants vautours les requins et les hyénes que ça fait bander ... les peuples, eux ils se préparent juste à crever un peu plus vite ...

 

 



On les a laissé faire quand ils ont sévi en afrique ... écoutez l'Afrique faire le procés des chacals  ...

 

 

 


Extrait de l'excellent "bamako" film malien d'Abderrahmane Sissako sorti en 2006

 

dskt2.jpgLe prochain procés de la Banque Mondiale, du FMI , de l'OMC, du G8 , on aura pas besoin d'aller bien loin pour le tenir ... notre tour est venu ... Roumanie, Gréce, Espagne, Portugal et les autres , leurs alibis bidonnés ressassés comme des mantras par leurs chiens de garde des médias , on les connait , ils les ont déjà servi pour justifier le pillage de l'Afrique ... ils nous les reservent .:

" la dette ! la dette ! "

"les priviléges ! les priviléges! "

"la corruption ! la corruption ! " 

" la compétitivité ! la compétitivité! "

"les rigidités ! les rigidités !"

"les marchés ! les marchés ! "

Allons nous les gober une fois de plus ? 20 ans qu'ils oeuvrent à la destruction des Etats , avec la complicité des gens que nous élisons , pour que le seul pouvoir légitime soit celui que leur permet leur abjecte violence économique et sociale ... Et si on se sortait les doigts du cul, si on arrétait de se lorgner le nombril, si on revendiquait le droit à la légitime injure , en guise de rééducation, pour commencer ...Afin de pouvoir enfin laisser éclater notre légitime colère contre ces enfoirés de connards de valets de ces saloperies de requins du capital  ! Ouai , l'a pas tort mon camarade CSP !!!

 

On peut commencer doucement ... par exemple Jeudi 27 Mai à 10 heures, place Albert Faucher , à Tulle "EMPLOI, SALAIRES, RETRAITE : tous mobilisés, rassemblés et exigeants !" à l'appel de l'intersyndicale CGT - CFDT - UNSA - CFTC - FSU - Solidaires .

Vendredi 28 mai, à 18 heures, au dojo de Malemort, près de Brive, le comité de défense et de développement du service public organise Quatre heures pour le service public :

3 tables rondes: santé, éducation, transports              
des cahiers de doléances et de propositions seront proposés au public et remis à Paris le 5 juin au rassemblement national des comités
pour clore la soirée,  repas en commun tiré du sac

superdupont-we-need-you

Repost 0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 12:21
Repost 0

C'est Nous

  • : Le blog du passejaĩre
  • Le blog du passejaĩre
  • : Brive la Gaillarde vue par deux promeneurs de la france d'en bas ... de A comme aéroport à Z comme zozos ...
  • Contact

marre ! ya basta !

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la

Licence Creative Commons Attribution 3.0 France.

Aurore-Martin
gaz-de-schiste-no-gazaran-1301864821-thumbnail.png

groupe 500px

Recherche

on les lit

garanti sans chiens de garde ni journalistes de compagnie
- Le Monde Diplomatique
- Politis
- Siné Hebdo
- Le Plan B
- CQFD
- Rézo

- Reflets

- Basta

- Fakir

- RageMag

Logiciels Libres

comme la presse, on aime les logiciels libres , garantis sans Marché dedans !

- PULLCO

- Ilico l'internet moins le marché
- APRIL
- AFUL
- FRAMASOFT
- UBUNTU
- Internet Actu