Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 15:58

Communiqué de la commission Numérique du Parti de Gauche

 

closem10Le Parti de Gauche prend connaissance avec inquiétude du dernier décret d’application de la loi dite pour la «confiance dans l’économie numérique». Depuis le 25 février, tous les fournisseurs d’accès à Internet et de services de publication de contenu (réseaux sociaux, plateformes de blogs etc.) ont l’obligation de conserver la trace de tout ce que font leurs abonné-e-s, que ce soit les pages consultées ou les contenus téléchargés et téléversés (texte, son, vidéo etc.), ainsi que de fournir à la police les mots de passe de leurs abonné-e-s !

 

Les internautes sont désormais tou-te-s de potentiel-le-s coupables, qu’il convient de placer sous surveillance. Comme pour la loi relative à la lutte contre le terrorisme et portant dispositions diverses relatives à la sécurité et aux contrôles frontaliers, pour la loi relative au droit d’auteur et aux droits voisins dans la société de l’information (DAVDSI) et pour la loi «favorisant la diffusion et la protection de la création sur Internet» (HADOPI), la Droite réaffirme que les principes fondamentaux du Droit ne s’appliquent pas au réseau Internet. Ce n’est plus la surveillance des agissements d’un individu suspecté d’un crime ou d’un délit – sous contrôle de l’autorité judiciaire – que le pouvoir met en œuvre, mais la surveillance a priori des faits et gestes de l’ensemble des citoyen-ne-s.

 

Le Parti de Gauche rappelle que les écoutes téléphoniques sont très strictement encadrées. Les communications par Internet doivent être soumises au même régime. L’obligation pour les fournisseurs de conserver les données pendant un an permet aux autorités de police de pratiquer des interceptions rétroactives, ce qui est une atteinte profonde aux libertés individuelles. Nous appelons le Conseil d’État à refuser les dispositions de ce décret.

 

Le Parti de Gauche réaffirme qu’il n’est pas acceptable de faire du réseau des réseaux, au prétexte que peuvent s’y commettre des crimes et délits, une zone de non-droit où s’installe un État policier qui porte atteinte aux Droits de l’Homme, à la vie privée, aux libertés individuelles et aux libertés publiques.

 

Le Parti de Gauche appelle tous les fournisseurs de contenus à la désobéissance citoyenne pour lutter contre ce type de mesure liberticide.

Repost 0
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 10:40

L’utilisation de logiciels libres – qui donnent les quatre libertés d'utiliser, étudier, modifier, redistribuer – et de formats ouverts – qui permettent de s'émanciper de solutions captives –  est une condition nécessaire au développement de la société de l’information, au partage des connaissances et à l'émancipation des citoyen-ne-s. Il s'agit d'une démarche de production coopérative et d'éducation populaire que le Parti de Gauche veut favoriser : éduquer pour émanciper. Tout ce qui permet aux citoyen-ne-s d'exercer leur intelligence est un pas vers la révolution citoyenne qui permettra de sortir de la crise du capitalisme, œuvrer à son dépassement et construire un nouveau modèle de société.

C’est pour contribuer à atteindre cet objectif que le Parti de Gauche apporte son soutien à l'initiative Candidats.fr de l'APRIL et appelle ses candidat-e-s, ainsi que les candidat-e-s  du Front de Gauche aux élections cantonales de mars 2011 à signer le Pacte du Logiciel Libre.

Le Parti de Gauche œuvre pour qu'Internet et le Logiciel Libre prennent toute leur dimension et participent à l'élaboration de la société du savoir qui reste à construire. Il prône son utilisation à tous les échelons de l'État, des administrations centrales aux collectivités locales en passant par tous les établissements de service public. Pour cela, il est aussi nécessaire de réduire la fracture numérique qui n'est qu'un autre aspect de la fracture sociale. L'accès pour tous au réseau, la liberté du choix des outils, la défense de la neutralité du réseau Internet sont autant de combats à mener pour y parvenir. Le Parti de Gauche encourage ses élu-e-s à porter le débat sur ces questions dans les instances et les organismes où elles et ils sont élu-e-s.

 

2 Mars 2011

Commission Numérique du Parti de Gauche

 


http://www.april.org/files/images/macaron_pacte/macaron_pacte-rouge.png

Repost 0
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 15:55

Le Mans , Dimanche 21 Novembre , meeting de cloture du congrés national du parti de gauche ....

 

Marc Dolez ( Parti de Gauche )

 

 

Clémentine Autain ( FASE )

 

 

Christian Piquet ( Gauche Unitaire )

 

 

Pierre Laurent ( Parti Communiste Français )

 

 

Jean Luc Mélenchon ( Parti de Gauche )

 

 

Repost 0
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 11:35

Ce matin, y a le mini-nain ( qu'a neuf berges ) qui écoutait ça à fond la caisse sur le PC du nain ( qu'en a dix huit ) :

 

Et ça me semblait d'une p***** d'actualité ...

242.jpgLes contribuables les plus riches se sont vus attribuer 91% des montants du bouclier fiscal. Leurs représentants au pouvoir continuent de défendre bec et ongle leurs intérêts sur le dos des Français.

21 % d'augmentation en un an pour le bouclier fiscal, ce sont pas moins de 623 millions d'euros empochés en 2009 par quelques contribuables.
Et pourtant Christine Lagarde continue de trouver juste que 1169 familles se voient restituer 423 millions d'euros quand il s'agit du montant exact de la facture prise aux Français pour leurs dépenses de santé.

La ministre de la Santé affirme que ce sont des « pistes non arbitrées » ? Nicolas Sarkozy avait juré qu'il ne toucherait pas à la retraite à 60 ans.
Ces pratiques sont intolérables quand des millions des Français sont en grande difficulté financière.

La justice ce n'est pas que les pauvres paient pour les rentiers.

Le 23 septembre grande journée unitaire de grèves et de manifestations :

- Brive : Rassemblement 10 h Place Thiers
- Tulle : Rassemblement 15 h à la gare
- Ussel : Rassemblement 15 h Place de la République
- Pompadour : Rassemblement 14 h 30 Place du Chateau

à l'appel de l'intersyndicale :
CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FSU, Solidaires, UNSA de la Corrèze .

Et comme le souligne René Peyrical, secrétaire de la fédé CGT corrézienne : « D'ores et déjà, nous avons des remontées de la part des responsables syndicaux d'aller plus loin ».

100
Repost 0
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 19:32

Explication de vote du groupe de la Gauche Démocratique et Républicaine par Martine Billard :

 

Monsieur le Président, dans cet hémicycle, il y a des groupes politiques, il y a aussi des députés non inscrits et au nom de notre groupe je proteste contre le traitement qui est fait à ces députés non inscrits qui sont tout aussi légitimes que les autres députés, qui sont aussi des élus du peuple.

Monsieur le Président, au nom du groupe GDR, des députés communistes, républicains, du Parti de Gauche, des Verts et des ultra marins, je proteste solennellement contre votre putsch de ce matin sur ordre de l'Élysée.

Le gouvernement est aux abois, empêtré dans le maquis des affaires et les règlements de compte internes à votre majorité. Vos tentatives de diversions en excitant les relents xénophobes sur le dos des populations roms, que vous désignez à la vindicte populaire, n'ont pas réussi. Des dizaines de milliers de manifestants vous l'ont dit le 4 septembre. Vous jetez la honte sur notre pays. Qui a dit le « présumé coupable », bafouant ainsi les valeurs de le république ? C'est Brice Hortefeux le ministre de l'intérieur.

Face à la montée du rejet de votre texte sur les retraites par les français, dont nous sommes tous des représentants dans cet hémicycle, y compris les députés non inscrits, il ne vous reste que l'autoritarisme et le manque de courage. Où est le Premier Ministre en ce moment, alors que nous allons voter cette contre réforme anti-sociale ?

Depuis le début, vous avez tout fait pour museler le débat :

    * aucune négociation avec les syndicats mais un simulacre de discussion
    * un examen en commission fin juillet pour empêcher le débat avec la nation
    * une seule lecture, tellement vous êtes pressés d'imposer votre contre réforme et tellement vous avez peur de l'expression du peuple français.
    * l'imposition, une fois de plus, du temps limité. Depuis ce matin, votre agence de com vous fait répéter en boucle que la démocratie moderne c'est de délibérer à la va vite. Alors si c'est ça votre modernité, nous vous la laissons !
    * 62 heures de débat : moins de 7 minutes par député. C'est ce que vous appelez la démocratie. Alors oui chers collègues, la démocratie est en berne.

Votre gouvernement est un gouvernement de menteurs, du Président de la République à l'arrière-ban des ministres. Mensonges !

    * Mensonge sur vos comparaisons européennes
    * Mensonge sur la démographie
    * Mensonge à propos de la situation des femmes devant la retraite
    * Mensonge sur les fonctionnaires
    * Mensonge sur la pénibilité
    * Mensonge sur la médecine du travail
    * Mensonge sur l'efficacité financière de votre réforme

L'équité pour vous, cela s'applique toujours entre pauvres. Mais lorsqu'il s'agit de taxer les richesses, l'équité disparaît.

Ce mépris des élus du peuple, des syndicats et du peuple tout entier est insupportable. Vous avez ajouté la régression démocratique à la régression sociale.

Les Français refusent votre loi :

    * 57% sont contre le report de l'âge de la retraite à 62 ans,
    * 65 % contre le passage à 67 ans pour toucher une retraite sans décote.
    * Les deux tiers jugent vos concessions sur la pénibilité et les carrières longues insuffisantes.

A la dernière minute, des amendements scélérats ont été introduits, sans aucune négociation avec les syndicats, pour casser la médecine du travail. Une fois de plus, lorsque le Medef bloque tout accord, vous nous imposez sa loi.

De même, votre asservissement au marché et aux compagnies d'assurance vous conduit à imposer la retraite par capitalisation aux français qui la refusent. Votre objectif, malgré tous vos mensonges, est la casse de la retraite par répartition, solidaire et contributive.

Ce sont toujours les mêmes qui trinquent ! 80% de l'effort pour les salariés et le travail, 7% seulement pour les hauts revenus. Ce sont les femmes, les jeunes, les retraités les plus pauvres à qui vous demandez de se serrer la ceinture, pas à vos amis du Fouquets, du Bristol et du Premier Cercle.

Le 24 juin, près de 2 millions de travailleurs étaient dans la rue pour exprimer leur refus.

Pendant tout l'été la mobilisation a continué.

Les députés du Parti Communiste et du Parti de Gauche ont rencontré un accueil chaleureux lors de la signature de la pétition de soutien à leur proposition de loi pour la retraite à 60 ans. Cette pétition a rassemblé 120 000 signatures. Et nous avons ainsi montré qu'il y avait 3 projets.

Le 7 septembre, près de 3 millions de manifestants ont renouvelé leur opposition. 70% des français souhaitent la poursuite de ces mobilisations. Le 23 septembre, des mouvements de grève sont déjà annoncés dans plusieurs branches y compris dans le secteur privé. Nous serons à leur côté.

Et aujourd'hui, nous votons contre ce texte.

Et nous sommes très fiers, devant vous qui allez asséner ce sale coup au peuple français, d'avoir été à la rencontre des manifestants tout à l'heure Place de la Concorde pour leur dire que nous sommes avec eux pour défendre les vrais idées de progrès : la retraite à 60 ans à taux plein, sans allongement de durée de cotisation et sans décote. La retraite ce n'est pas une aumône. C'est un droit et c'est possible. Vous avez perdu cette bataille devant l'opinion publique. Les sénateurs vont reprendre le flambeau pour ce qui est du Parlement. Et vous serez obligés de reculer.

 

DSCN0935

 

Repost 0
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 12:18

 

Pierre Laurent

 

 

 

Christian Piquet

 

Jean Luc Mélenchon
lancement-programme-partage-fdg.jpg
Le Front de Gauche a lancé, lors de la fête de l'Humanité, un processus d'élaboration d'un « projet partagé » au travers d'initiatives multiples locales et nationales afin de forger un programme ambitieux pour notre pays et pour son rôle dans le monde, programme que le Front de Gauche entend porter dans les élections à venir.

huma_2010_samedi0021.jpgCette rentrée est placée sous un double signe : d'une part une politique gouvernementale toujours plus antisociale, liberticide, xénophobe qui n'hésite pas à remettre en question jusqu'aux fondements même de la République ; de l'autre des mobilisations citoyennes et sociales importantes et battantes. Chaque jour qui passe délégitime cette fuite en avant de Nicolas Sarkozy. Les manifestations de la rentrée - celles du 4 et du 7 septembre - et leur soutien dans le pays, démontrent que sur la question des libertés et de l'égalité des droits comme sur le plan social, la politique de Sarkozy ne passe pas !

La droite au pouvoir est plongée dans une crise politique profonde, qui révèle sa collusion avec les puissances financières. Il faut les empêcher de procéder à toute destruction nouvelle des droits sociaux et démocratiques.

C'est le sens que le Front de Gauche entend donner à sa présence dans toutes les mobilisations et les luttes en cours. Il sera de tous les rassemblements unitaires initiés partout en France sur la base du retrait du projet gouvernemental concernant les retraites ou dans les mouvements de défense des libertés et des principes énoncés dans notre constitution au regard de la défense des droits de l'homme et du citoyen. Il appelle notamment à se joindre aux rassemblements initiés par l'intersyndicale des 15 et 23 septembre.

Le combat contre la politique de Nicolas Sarkozy nécessite aussi de construire une véritable alternative de gauche à cette politique entièrement dévouée aux intérêts du MEDEF.

50053599C'est pourquoi depuis 2008, le Front de Gauche propose une autre voie au « peuple de gauche » qui ne débouche plus sur des variantes d'accompagnement du libéralisme. Il constitue une dynamique ouverte, qui a vocation à s'élargir.

C'est dans cet esprit que le Front de Gauche réaffirme sa volonté de « bousculer » la donne à gauche. Il entend rassembler dans le pays une nouvelle majorité à gauche sur la base d'un programme de gouvernement en rupture avec la logique dominante d'un système capitaliste et des modèles productivistes dont la crise actuelle ne fait que confirmer le nécessaire dépassement.

Dans cette optique, il lance aujourd'hui 11 septembre, à la fête de l'Humanité, un processus d'élaboration d'un « projet partagé » au travers d'initiatives multiples locales et nationales afin de forger un programme ambitieux pour notre pays et pour son rôle dans le monde, programme que le Front de Gauche entend porter dans les élections à venir

Ce « chantier » le Front de Gauche entend largement l'ouvrir tant nationalement que localement aux formations politiques qui en partagent les objectifs et désireuses de s'associer à cette démarche, mais aussi à toutes les citoyennes et les citoyens, en particulier les militantes et militants syndicaux et associatifs qui s'investissent dans la même recherche d'une société qui refuse la mise aux normes économiques de rentabilité de toute activité humaine, pour lui substituer des valeurs d'égalité, de solidarité et d'humanisme qui sont le véritable patrimoine de la gauche dans notre pays.
damnes
Photo du débat sur limousin terre de gauche : "Photothéque du mouvement social"
Repost 0
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 10:35

bv000014.jpg

Venez nombreux !

Le PG 19 y tiendra un stand, de même que le Groupe Limousin Terre de Gauche à la Région !

Autres stands : Le Livre, les sections du PCF (EDF, Brive, Uzerche, Argentat, Donzenac,...), le NPA, Le Mouvement de la Paix, Les Amis de Jayyous, la FCPE, Solidarité Cuba, la Coordination de défense de l'Hôpital de Brive, Union syndicale des retraités CGT (USR), stands gastronomiques

Programme :

Vendredi 9 à 20 h : Repas Moules à la plancha - frites (réservation : 05 55 26 10 38 ou 05 55 26 26 02)

Samedi 10

14 h : inscription tournoi de sixte et concours de pétanque - 15 h début du tournoi

17 h - débat : Les Retraites, avec la participation de Christian Audouin, Pdt du Groupe Limousin Terre de Gauche au Conseil Régional, Pascal Borelly, membre de la Commission économique du PCF, Eric Coquerel, Secrétaire National du Parti de Gauche, Christian N'Guyen, Membre de la Direction Nationale du NPA.

20 h 30 : Coupe du Monde de football, retransmission de la finale pour les 3ème et 4ème places

22 h 15 : Groupe "La Spirale" et Scène ouverte

Dimanche 11

11 h - Débat : A gauche, quel choix de société ?, avec la participation de Pierre Laurent, Secrétaire National du PCF, Eric Coquerel, Secrétaire National du Parti de Gauche, Christian Audouin, Pdt du Groupe Limousin Terre de Gauche au Conseil Régional, Véronique Momenteau, Conseillère Régionale Limousin Terre de Gauche, et des représentants syndicaux et associatifs.

12 h 30 - Vin d'honneur, offert par le journal La Terre

Repas

14 h 30 - Hommage à Jean Ferrat et Chansons à rire et chanter par Yves Desautard et Christophe Dupuis

16 h 30 - Meeting : Pierre Laurent, Secrétaire National du PCF

17 h 00 - Débat : La Palestine, pour une paix juste au Moyen-Orient, avec la participation de Pierre Laurent, Secrétaire National du PCF, Eric Coquerel, Secrétaire National du Parti de Gauche, Christian Audouin, Pdt du Groupe Limousin Terre de Gauche au Conseil Régional, Véronique Momenteau, Conseillère Régionale Limousin Terre de Gauche, Jean-Claude Lefort, Pdt National de l'Association France Palestine Solidarité, le Mouvement de la Paix, Rassemblement pour le Liban, Les Amis de Jayyous, Pascal Bagnarol, Secrétaire Départemental et Membre du Conseil National du PCF.

 


18 h 00 - Pigalle en concert, une coproduction PCF - PG - NPA

20 h 30 - Coupe du Monde de football, retransmission de la finale

22 h 15 - Soirée dansante

Repost 0
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 16:33

berlin_palestine_final.jpg

palestine-2.jpg

 

arton1169-fa6f2.jpg

 

affiche-palestine-europe-rvb-2.jpg

arton409-e2726.jpg

 

 

Leila Khaled hiresPour :

La fin de l'impunité d'Israël

Le jugement de tous les crimes de guerre
La levée du Blocus illégal de Gaza
Des sanctions internationales

La suspension de l'Accord d'association avec l'Union Européenne

La libération immédiate de TOUS les militants-es de la solidarité internationale, de toutes les nationalités détenus-es en Israël
l'acheminement de toute la cargaison humanitaire à Gaza sous contrôle international
le retour de tous les bateaux.


Manifestation

Samedi 5 juin à 14h30
Lycée d'arsonval
Place du 15 août 1944
Brive


A l'appel entre autres de la fédération de la Corréze du Parti Communiste Français, du Comité Corrézien du MOUVEMENT DE LA PAIX , du Parti de Gauche de la Corrèze .

 

affiche-drapeau-palestine-bis.jpg



Pour une Palestine Laïque et Démocratique

Repost 0
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 09:50

 

 

 

Le Parti de Gauche dénonce la punition imposée au peuple grec par les dirigeants européens, le FMI et les grandes banques mondiales, ceux-là mêmequi sont les vrais coupables et profiteurs du malheur des Grecs.

dskt.jpgLes comptes publics maquillés ? Les banques d'affaires comme Goldman Sachs les ont préparés pour le gouvernement grec. Le poids de la dette ? Il s'alourdit chaque jour à cause de la spéculation financière et des taux d'intérêt exorbitants exigés par les banques. Le risque de faillite ? Il serait conjuré si le traité de Lisbonne n'interdisait pas aux Etats emprunter auprès de la Banque Centrale européenne comme le font les banques à un taux d'1% seulement. Les sacrifices réclamés à cors et à cris ? Ce sont toujours les peuples qui doivent payer afin que la finance puisse continuer à s'empiffrer.

Face aux banques, où est donc « l'Europe qui protège » ? A peine la Grèce a-t-elle demandé à bénéficier de l'aide des autres Etats membres que la chancelière allemande s'y est refusé et a exigé de nouveaux sacrifices. En France, la ministre Lagarde annonce que l'argent prêté aux Grecs pourrait rapporter 150 millions d'euros à l'Etat, sans compter le bénéfice des banques. Décidément, derrière les belles paroles, tous cherchent à se faire de l'argent sur le dos du peuple grec !

Si les banques font plier la Grèce, elles attaqueront demain d'autres pays européens. C'est un bras de fer décisif qui s'engage entre les citoyens et les banques. Pour notre part nous affirmons le droit des européens à bénéficier des richesses quils produisent. Nous défendons la souveraineté populaire face aux diktats des banques. Nous affirmons la solidarité des peuples face à la compétition du marché libre.

Nous exigeons donc que l'argent prêté aux grecs le soit sans profit pour les banques, au taux de 1% dont elles bénéficient auprès de la BCE.
51476117.gif
petit mickey odieusement sexiste du camarade babouse ...
Repost 0
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 15:14

 

 

 

Bon, des fois, les enculés chasseurs , ils tombent sur un os ....

 

51924023

 

Repost 0

C'est Nous

  • : Le blog du passejaĩre
  • Le blog du passejaĩre
  • : Brive la Gaillarde vue par deux promeneurs de la france d'en bas ... de A comme aéroport à Z comme zozos ...
  • Contact

marre ! ya basta !

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la

Licence Creative Commons Attribution 3.0 France.

Aurore-Martin
gaz-de-schiste-no-gazaran-1301864821-thumbnail.png

groupe 500px

Recherche

on les lit

garanti sans chiens de garde ni journalistes de compagnie
- Le Monde Diplomatique
- Politis
- Siné Hebdo
- Le Plan B
- CQFD
- Rézo

- Reflets

- Basta

- Fakir

- RageMag

Logiciels Libres

comme la presse, on aime les logiciels libres , garantis sans Marché dedans !

- PULLCO

- Ilico l'internet moins le marché
- APRIL
- AFUL
- FRAMASOFT
- UBUNTU
- Internet Actu