Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 11:56

J'ai honte ...
J'ai voté pour ces gens là ...
J'ai permis ça ...
Je croyais , dans ma naiveté, que François Hollande ne serait pas plus "méchant" comme président de la république qu'il ne l'avait été comme président du conseil général de la Corrèze .
Je croyais dans ma naiveté que le Parti Socialiste , même si'l ne fallait en attendre aucune avancée au plan social, restait attaché aux valeurs progressistes , démocratiques, et de respect des droits de l'Homme qui avaient été les siennes depuis les années 70 .
Je croyais, dans ma naiveté, qu'il restait un peu du Mitterrand et du Badinter de 1981 dans ce parti ...

Aurore-Martin.jpg
Aurore Martin, militante politique de Batasuna arrétée jeudi à 16h lors d'une souriciére "fortuite" à Mauléon a été livrée à la police espagnole 4H45 plus tard , à grand renfort de faux convois et d'itinéraires détournés .
Son crime ?
avoir été membre d'une organisation politique interdite en espagne, mais légale en France ... .
avoir participé à 2 réunions publiques et une conférence de presse ...
Aurore Martin a été arrétée en vertu d'un mandat d'arrét européen emis en 2010, suite au rejet par la justice française d'un premier mandat .
En 2010, la Ligue des droits de l'Homme ecrivait , dans un communiqué :
../.. le recours à une procédure aussi peu respectueuse des droits de la défense et des libertés individuelles(../..) conduit, en effet, à ce qu’une personne soit poursuivie par les autorités d’un pays européen pour des faits que ses propres autorités nationales ne reconnaissent pas comme illégales.

Cette situation est d’autant plus inacceptable que les juridictions espagnoles qui demandent la remise de Mme Aurore Martin sont des juridictions d’exception, ont été dénoncées par la Cour d’appel de Pau comme ayant cautionné des actes de torture, et, pour cette raison, se sont vues refusées les demandes d’extradition formulées.

Enfin, cette démarche conjointe de la justice espagnole et du parquet français relève d’une volonté, non de lutter contre le terrorisme, mais de criminaliser des opposants politiques à l’initiative des gouvernements des deux pays.


En 2010 le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant déclarait "Cette dame est sous le coup d'un mandat d'arrêt européen. Il est du devoir de la police française de mettre en oeuvre ce mandat d'arrêt. Et il sera mis en oeuvre"

aurore-martin.jpg
En 2012 le ministre de l'Intérieur du gouvernement "socialiste" l'a fait ...
 087.gif

 

J'ai honte, honte de mon erreur de jugement le 15 mai 2012 ...

J'ai honte de voir le Front de Gauche continuer à soutenir , contre toute réalité, que ce pouvoir se trompe mais reste de gauche ...

J'ai honte pour les conquétes sociales qu'ils enterrent un peu chaque jour, pour Notre Dame des Landes sous occupation militaire, pour les saloperies quotidiennes , mais là, en extradant Aurore Martin, ils ont franchi le Rubicon, la coupe est pleine, ils ne sont pas de gauche, ils ne sont même plus progressistes , ils sont nos ennemis !

« Celui qui voit un problème et qui ne fait rien fait partie du problème. » disait Gandhi .
Le front de gauche voit le probléme ...

 

crs_ps.jpg

 

à lire dans la presse régionale :

 

L'arrestation d'Aurore Martin n'apaisera pas le débat sur la question basque

Extradition d'Aurore Martin : "incompréhensible en plein processus de paix"

Aurore Martin a été arrêtée : la militante basque risque 12 ans de réclusion


Repost 0
lou passejaĩre - dans gôche ...
commenter cet article
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 12:29

19_12_11_Larzac_m.jpgLe 10 mai 1981, François Mitterrand est élu président de la République. Le 3 juin suivant, le nouveau président tient sa promesse aux 103 paysans du Larzac : il annule le projet d’extension du camp militaire.

Il était pas trop rancunier, vu la maniére dont il s'était fait recevoir sur le Larzac le 18 août 1974 ...

 



1974-larzac2-13A.jpg

 

photo Gérard Bonnet

 

30 octobre 2011 une véritable armée d'occupation s'abat une fois de plus sur Notre Dame des Landes ... hélicoptéres, flashballs, lacrymo, ...

RL-23-oct-48

Beaucoup pensaient avoir élu un successeur du Mitterrand de 1981, celui du renoncement à l'extension du camp militaire du Larzac, de la suppression de la Cour de sureté de l'Etat, de la dépénalisation de l'homosexualité, de la suppression de la peine de mort, à défaut de mesures sociales fortes ...

Ben en fait, mes biquets, vous avez élu le successeur de Jules Moch ...

Au secours !!!

 


Communiqué de presse 30/10 10h30 ...on est toujours là !

mardi 30 octobre 2012, par zadist

Ce matin, depuis 8 h, des centaines de gardes mobiles tentent d’expulser les habitant-e-s du lieu-dit la Saulce à Notre Dame des Landes et rencontrent une résistance déterminée de la part de dizaines de personnes, certaines installées dans des cabanes dans des arbres, d’autres derrière des barricades construites pendant le week-end sur la D81*.

illegale.jpgAu moins trois opposant-e-s ont été blessés par des tirs de flash-ball ou de grenades assourdissantes lors des charges. “Je constate qu’encore une fois, la république utilise des armes offensives pour mater la résistance” déclaré Gaël, présent sur place lors des charges. Contrairement à ce qui a pu être annoncé, le Sabot, lieu de maraîchage occupé collectivement lors d’une manifestation le 7 mai 2011 ainsi que les lieux environnants et notamment les Cent Chênes et le Far West ne sont pas expulsés.

Ce mardi, le COPAIN 44 (Collectif des Organisations Professionnelles Agricoles Indignées par le projet d’aéroport) a appelé à rejoindre le Sabot pour participer à cette lutte contre la destruction des terres. Plus de deux cent personnes et des tracteurs sont déjà présentes devant la mairie de Notre-Dame-des-Landes, et vont essayer de rejoindre le Sabot.

images.jpeg*"Ils nous jettent à la rue, donc on assume et on l’occupe ! En occupant la route, on créé un moment éphémère dans cette lutte contre l’aéroport Grand ouest. Un moment de rencontre pour celles et ceux qui participent à cette lutte, un moment pour montrer que même si des maisons sont expulsées et détruites, ainsi que des jardins collectifs et des potagers, cela n’entame en rien notre détermination." annonce un texte écrit ce week-end à l’occasion de la construction des barricades sur la D81.

"Contrairement aux déclarations du sous préfet, M. Lapouze, annonçant le mouvement de résistance à Notre Dame des Landes ’fini’, nous sommes de plus en plus nombreuses et nombreux à nous engager pour la protection de ce magnifique bocage, et plus généralement pour lutter contre la logique sous-jacente à ce type de projet. Pendant tout le week end, des centaines de personnes sont arrivées pour apporter leur soutien, nourriture, vêtements, et matériel, pour participer à cette lutte et pour s’installer pour les semaines et les mois à venir." a déclaré Camille Giloin, 34 ans.

Une manifestation de réoccupation est d’ores et déjà prévue samedi 17 novembre au départ d’un bourg proche de la ZAD.

Contact presse : 06 65 67 76 95 / zad@riseup.net

 

pire

 

remarque, le pire dans tout ça c'est que pas un leader de la gauche de la gauche (tm) n'ait eu la présence d'esprit d'aller se faire interviewer ce matin A notre dame des landes ... mais je dis ça , hein ... si on avait mauvais esprit, on en viendrait à se demander si ... le maroquin ...

 

En gros, s'est pas pasque nous avons désobéi sous le régne de zébulon premier qu'on va se laisser tondre et empapaouter sous le régne de François 2nd roi de hollande et de corréze réunies , nanméo !!!

 

012.gif

 

Si vous pensez que ce refus d'un aéroport inutile et imbécile n'est que l'affaire d'une poignée de barbus chevelus, je vous conseille de lire le texte trouvé sur basta dont je vous livre 2 extraits :

 

Lettre ouverte à Monsieur François Hollande, Président de la République,

De la part de Patrick Warin, ancien élève de l’ENA, Promotion Voltaire, ancien Directeur à la Caisse des Dépôts et Consignations, Professeur associé aux Universités, membre de Démocratie 2012.

../..
Monsieur le Président je vous l’affirme avec la conviction d’un sympathisant socialiste de longue date, de tradition enracinée auprès de mes proches, mon père Jacques Warin, qui collabora avec Pierre Mauroy au moment de l’alternance en 1981, vous êtes face à un nouveau Larzac !

Déjà au moment de votre élection je vous avais alerté discrètement, par l’intermédiaire de nos amis communs de Démocratie 2012, dont Pierre René Lemas, pour éviter qu’en pleine campagne la situation ne provoque des conséquences électorales néfastes. Il me semblait avoir, avec bien d’autres qui avaient intercédé, été entendu.

Aujourd’hui il est temps que vous ne vous contentiez plus de répondre aux lettres qui vous sont adressées à ce sujet par des formules standards qui renvoient à votre ministre Monsieur Cuvillier le soin de traiter le dossier. Outre que cette attitude peu respectueuse de l’écoute citoyenne ne vous ressemble pas, vous êtes face à une situation qui exige une attitude d’homme d’État.

../..

Cher François, le Larzac a rencontré son homme d’État, le magnifique film qui a retracé cette lutte rend hommage à des Français ordinaires, femmes et hommes de conviction mais aussi à l’homme d’État qui les a entendus.

Ceux de Notre Dame des Landes et ceux du Larzac sont de la même trempe de Français, nous serons des millions à les soutenir pour qu’on les écoute.

Monsieur le Président, cher François Hollande, nous attendons de vous que vous soyez à notre rendez-vous citoyen comme l’a été François Mitterrand.

Je vous prie d’agréer l’expression de mes sentiments respectueux et de mon cordial souvenir,

Patrick Warin, ENA Promotion Voltaire

Repost 0
lou passejaĩre - dans gôche ...
commenter cet article
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 09:37

030Hier soir, au lever de la sieste, le fil d'info de l'édition électronique de "la montagne" m'a réveillé , façon douche froide ...
Sébastien Dubois signait un article intitulé "Le projet de rapprochement entre l'Hôpital de Brive et la clinique Sait-Germain"
On peut y lire , citations à l'appui, le détail des bases techniques et médicales du futur (?) groupement de coopération sanitaire "pole de santé sud-limousin" . Ce matin, je me précipite chez ma marchande de journeaux favorite , je prends la montagne , et la dame me dit "qu'est ce que vous avez tous ? je vais pas en avoir assez aujourd'hui" ... Chapeau la montagne, joli coup promotionnel, les ventes vont exploser ... Je prends mon café, binocles, et je feuillette , pour en savoir plus ...
Et Sébastien Dubois d'en remettre une couche sur les documents qui "selon la coordination anti-rapprochement" "ne devraient pas exister" ... sur "un projet au point mort comme l'avançait la coordination défense de l'hôpital public " .
Bon, je laisse le soin aux médecins et personnels hospitaliers d'une critique de ce qui est dévoilè par la montagne , je suis trop en colére pour être lucide . Je suis en colére sur le silence de nos élus ...
Parti SocialisteFrançois Hollande , Président du Conseil Général de la Corrèze, ancien premier secrétaire du parti socialiste assurait en privé, voilà quelques semaines , qu'il fallait se remettre autour d'une table , et réfléchir aux questions de santé à l'échelle du département ...
Philippe Nauche, député maire de Brive déclarait, toujours en privé , que le projet, tel qu'il était devenu , n'était pas celui qu'il avait appelé de ses voeux , et qu'il convenait de renégocier ...
A ce stade, au vu des révélations de la montage , ce jour , 3 hypothéses sont possibles :
-un cadeau (empoisonné) de départ ( sous forme d'intox sur un projet rédigé mais effectivement gelè ) d'un directeur de l'Hopital de Brive qui a pour but unique de mettre un peu plus de trouble au pays des coujoux , en manipulant un journaliste ...
-une opération du super préfet sanitaire de Nicolas Sarkozy en limousin, le directeur de l'ARS, visant à mettre en oeuvre la liquidation programmée du service public hospitalier et à mettre en difficulté politique deux personnalités du parti socialiste aprés les avoir balladé sur la thése du "projet au point mort" ...
-la troisiéme hypothése, je préfère la taire pour l'instant, le temps pour Philippe Nauche et François Hollande d'éclaircir publiquement leur position  ...
Reste que, comme le souligne Sébastien Dubois , "la piéce manquante du projet de rapprochement reste le financement" ... 23 millions d'euros dont 9 devraient être fournis par l'Etat , pour financer la destruction reconstruction de plateaux techniques datant de moins de 5 ans , financés par un Etat exangue et un Hopital Public au bord de la faillite . Pour que quelques actionnaires de cliniques privées puissent continuer à payer leurs petites folies , c'est dans la logique de ce pouvoir ...  Tout est possible , dans ce monde ou le capital est seul légitime à vouloir plus , toujours plus ...

Faudra bien , un de ces jours, que nos ( je dis nos parceque j'ai, comme pas mal d'autres voté pour eux ) élus socialistes choisissent leur camp ... Capital ou Travail ? Service Public ou actionnaires ?  .

Repost 0
lou passejaĩre - dans gôche ...
commenter cet article
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 21:54
à la louche, j'ai pas le temps ni la forme ce soir pour faire dans la dentelle , Brive la gaillarde, +4 points ... comme sur toute la région ... Ces 4 points, on est , tous , allé les chercher avec les dents, mais ça en valait la peine ... Voir les bourgeoises de l'UMP recommencer à avoir peur du Rouge , voir cette petite étincelle dans l'oeil de nos camarades, communistes ( j'ai vu personne du NPA ni les copains du PG , mais je pense qu'ils devaient avoir la même étincelle dans l'oeil .. ) ...

262
Ils ont pas cédé .. et ces 6 siéges , on les aura choppé, sans se déshonnorer , sans se compromettre ... Ils avaient dit "par ici la bonne soupe" on leur a répondu "fume" ... ce soir chuis heureux !!!

Repost 0
lou passejaĩre - dans gôche ...
commenter cet article
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 00:47
Passer sous les fourches caudines ... : "subir une défaite" et par conséquent "faire des concessions humiliantes"...
"Rome n'en reçut pas moins de cette nation un affront célèbre et fameux aux Fourches Caudines, sous les consuls Véturius et Postumius. Enfermée par surprise dans ce défilé, notre armée ne pouvait en sortir; le général ennemi, Pontius, tout étonné d'une occasion si belle, consulta son père Hérennius, qui lui conseilla sagement "de laisser aller ou de tuer tous les Romains." Pontius aima mieux les désarmer et les faire passer sous le joug; ce n'était pas seulement dédaigner leur amitié en retour d'un bienfait, c'était rendre, par un affront, leur inimitié plus terrible."
 Florus, "Abrégé de l'histoire romaine", livre I, préambule, (traduction de 1865)


Bon , on sait que l'autochtone du limousin est pas réputé pour son échine extra-souple ... On sait aussi que la Gauche non socialisse est un vieux reste du XIXéme siécle ... et que les vieux, ça manque de souplesse ... Moi ce soir, j'ai juste envie de saluer le courage politique des négociateurs de la Liste Limousin Terre de Gauche qui ont pas voulu se plier aux diktats de ces socialisses que la vue d'un candidat du NPA révulsent, de ces socialisses qui trouvent que les adeptes de Bayrou sont plus "présentables" ... Oui, il ne fallait pas accepter ce role de supplétifs couchés, soumis , que voulaient faire endosser à la liste Limousin Terre de Gauche et à ses soutiens populaires certains (?) des Barons socialisses du Limousin ... Oser demander aux Communistes et aux Parti de Gauche de sacrifier le NPA , en cours de négociation ... Que de mépris pour eux, que de mépris pour nous, que de mépris pour plus de 35000 électeurs qui ont fait de la liste Limousin Terre de Gauche la 3eme force politique en limousin ... J'ai envie de dire aux derniers militants de ce Parti qui fut celui de Jaurés, aux électeurs de ce parti qui n'est même plus celui de l'abolition de la peine de mort , aux élus de ce parti qui pensent encore défendre les valeurs de Blum en poussant à la liquidation de l'hopital public :

Ils étaient usés à quinze ans
Ils finissaient en débutant
Les douze mois s'appelaient décembre
Quelle vie ont eu nos grands-parents
Entre l'absinthe et les grand-messes
Ils étaient vieux avant que d'être
Quinze heures par jour le corps en laisse
Laisse au visage un teint de cendre
Oui, notre Monsieur oui notre bon Maître
Pourquoi ont-ils tué Jaurès?
Pourquoi ont-ils tué Jaurès?

On ne peut pas dire qu'ils furent esclavesjaUres01185.jpg
De là à dire qu'ils ont vécu
Lorsque l'on part aussi vaincu
C'est dur de sortir de l'enclave
Et pourtant l'espoir fleurissait
Dans les rêves qui montaient aux yeux
Des quelques ceux qui refusaient
De ramper jusqu'à la vieillesse
Oui notre bon Maître oui notre Monsieur
Pourquoi ont-ils tué Jaurès?
Pourquoi ont-ils tué Jaurès?

Si par malheur ils survivaient
C'était pour partir à la guerre
C'était pour finir à la guerre
Aux ordres de quelques sabreurs
Qui exigeaient du bout des lèvres
Qu'ils aillent ouvrir au champ d'horreur
Leurs vingt ans qui n'avaient pu naître
Et ils mouraient à pleine peur
Tout miséreux oui notre bon Maître
Couvert de prêtres oui notre Monsieur

Demandez-vous belle jeunesse
Le temps de l'ombre d'un souvenir
Le temps du souffle d'un soupir
Pourquoi ont-ils tué Jaurès?
Pourquoi ont-ils tué Jaurès?

Résister c'est créer , ils disaient , les signataires de l'appel pour la commémoration du 60éme anniversaire du programme du conseil national de la résistance ...

J'ai envie de vous dire , Limousin , Terre de Gauche , Terre de Résistance ... soyons le premier maquis ... Nous sommes la Gauche , nous sommes résistants ...

Le 21 Mars , notre premier acte de résistance,  ce sera de voter, de faire voter, en masse Limousin Terre de gauche


groupe 500px
 on a avalé tant de couleuvres , mais le vivarium, non désolé , ça ne passe pas !!!!
Repost 0
lou passejaĩre - dans gôche ...
commenter cet article
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 14:26
pireC'est pas moi qui le dit, c'est Jean-Claude Chauvignat, Conseiller Général et élu Municipal à Brive ... Et il quitte le Parti (socialiste) en claquant la porte  ... Et la montagne annonce ça en bréve le jour ou le Docteur Nauche, aka le Duc des Coujoux, délivre son ordonnance pour l'hopital public de Brive ...

Bon, j'ai lu, relu , et essayé de comprendre ... J'ai compris que le service public sauvage , saymalsapuesaypalibre ... Pour ceux qui auraient loupé les leçons 1, 2 et 3 de la cathéchèse economique du bon pêre Elie Cohen , le service public sauvage, c'est juste cette bande de vilains totalitaires qui passent leurs journées à tenter d'empécher les entreprises philantropes genre Véolia, Sodexo , Saur, Suez et quelques autres  d'apporter aux Français ce qu'ils attendent , des forfaits qui leur coutent la peau des fesses , des plateaux de regougnasse oui mais bio, et un CAC40 en nette progression !

Pour le reste, je dois dire que j'ai pas compris grand chose, et je suis envahi de doutes... La Journaliste de la Montagne n'a t'elle pas su transmettre la parole du Bon Docteur Nauche dans toute sa clarté, ou le projet est il aussi fumeux qu'une réunion du club des fumeurs de havane de l'assemlée nationale ?
Au delà des considérations purement médicales, sur lesquelles je laisse le soin à mes petits camarades de la coordination de défense de l'hopital public de Brive de se prononcer , y a quand même un truc qui me troue le cul m'interroge ... c'est la question economico-financiére !
Si je comprend bien les déclarations de notre Député Maire ( mais elles ne sont pas limpides ) , on fabius-capital-400construirait dans l'emprise fonciére de l'Hopital Public une clinique privée , qui serait co-financée par "l'argent de la sécu" , un emprunt d'une structure ad-hoc et par un apport des actionnaires de la clinique Saint Germain ... Là ou ça devient comique, c'est que "l'apport des actionnaires de la clinique Saint Germain" serait constitué de fonds provenant du rachat du foncier et de l'immobilier de la dite clinique par la commune ( on parle de la bagatelle de 2,5 à 3 Millions d'euros , une paille ) . Donc , si je me souviens bien de mes cours de finances locales, ces 2,5 à 3 Millions d'euros sortiraient de la poche des contribuables , de ma taxe d'habitation, et de la taxe professionnelle de la Clinique des Cédres , concurrent direct sur un marché libre et non faussé de la Clinique Saint Germain ... et là, je sens qu pas mal d'entre vous commencent à ressentir des démangeaisons ... Ça vous gratouille ou ça vous chatouille ? Bon , y a le Duc des coujoux qui légitime le truc pasque « Quand une activité privée veut s'implanter sur un territoire, les collectivités aident à l'achat de machines outils. Cela ne pose de problème à personne, car c'est pour le territoire » . Là j'ai comme un p*tain de doute ... imagine , le département finançant la construction d'un Supermarket sur une partie de la caserne de Pompiers à 50 mêtres de l'Intermarket de l'avenue Ribot , y se trouverait bien 2 ou 3 âmes chagrines ( dont les actionnaires de la société gérante de l'intermarket ) pour raler ! Fin bref vous aurez compris que je persiste à pas piger la logique economique, sociale et médicale du truc ...

Aprés, on a la cerise sur le gateau , les considérations sur les dépassement d'honoraires ... "Philippe Nauche souhaite que la clinique s'engage à effectuer 20 à 30 % de ses actes au tarif conventionnel et applique une modération dans les dépassements d'honoraires pour qu'ils restent compatibles avec une prise en charge par les mutuelles." ... Don en gros, y faudra qu'en dehors des 20 à 30 % de clients bénéficiaires de la CMU complémentaire, et pour lesquels ils n'ont pas le droit au dépassement d'honoraires ( y reste bien le dessous de table mais c'est pas bien ... ) ils fassent preuve de « tact et mesure » dans le dépassement ... "Cette notion non maîtrisée qu’est le « tact et mesure » (qui) n’a plus de déontologique que son nom." c'est pas moi qui le dit c'est l' Inspection Générale des Affaires Sociales dans un rapport croustillant sur les dépassements d'honoraires datant d'Avril 2007 .

2. Les dépassements, du fait de leur ampleur, remettent en cause certains des principes sur lesquels repose le système de soins
    2.1. De nombreuses raisons expliquent la dérive des dépassements
        Les assurés ont accepté cette charge, avant qu’elle ne se banalise, comme si elle était la garantie d’une qualité supérieure des soins.
        La prise en charge de ces sommes par les assureurs complémentaires, poussés par la concurrence, pouvaient contribuer à en alléger le poids pour les assurés alors même qu’elles généraient des coûts par ailleurs.
        Pour les régimes obligatoires les dépassements ne pèsent pas sur les dépenses remboursées et sont d’ailleurs peu contrôlés et sanctionnés.
        Quant aux pouvoirs publics, ils ont cru pouvoir alléger la pression des revendications en instaurant en 1980 le secteur 2. Cette liberté tarifaire donnée aux praticiens, dans la limite du « tact et mesure », a connu deux limitations qui restent partielles : la première, en 1990, conformément à la convention signée cette année-là, a permis de fermer partiellement l’accès au secteur 2. La seconde en 1999, qui par la loi sur la couverture complémentaire universelle, interdit que des dépassements soient appliqués aux bénéficiaires de la CMU complémentaire.
030.gif
    2.2. Pourtant nombreux sont les arguments qui pourraient conduire à les réformer
        Les dépassements d’honoraires constituent un recul de la solidarité nationale mise en œuvre par l’assurance maladie obligatoire : du fait de leur montant croissant, ceux-ci génèrent des inégalités d’accès aux soins, voire des renoncements, y compris chez les bénéficiaires de la CMU complémentaire, qui, malgré les dispositions législatives, peuvent avoir à y faire face.
        La prise en charge des dépassements par les couvertures complémentaires augmente les inégalités. Le statut des assurés par rapport à l’emploi est discriminant : chômeurs, retraités et salariés précaires n’ont accès qu’à des couvertures individuelles en général plus coûteuses et moins protectrices que les contrats collectifs, qui bénéficient majoritairement aux catégories de salariés ayant les plus hauts niveaux de revenus.
        ../..
031.gif
        En outre, les dépassements d’honoraires ont contribué à freiner une répartition plus équilibrée des médecins sur le territoire français métropolitain. Le paiement à l’acte, entre autres caractéristiques, est une incitation à l’installation des médecins là où les besoins de soins sont les plus importants. Or, l’existence d’un droit à dépassement a permis, notamment à des spécialistes, une installation dans des zones déjà très médicalisées et riches. Même s’ils réalisent moins d’actes, la possibilité de pratiquer des dépassements leur permet d’adapter leur revenu dans la zone géographique de leur choix.
        Ce phénomène peut paradoxalement renforcer les difficultés financières d’accès aux soins pour les assurés résidant dans ces régions pourtant à forte densité médicale.
        Les dépassements privent d’effet les mesures incitatives : plus la part des dépassements dans les honoraires des médecins est élevée, moins l’UNCAM et les pouvoirs publics de façon générale ont de possibilités de faire passer des orientations de politique de santé.
        La qualité très insuffisante des informations dispensées aux assurés ne permet pas de corriger l’asymétrie des relations entre les praticiens et eux : non seulement les textes sur l’affichage sont très mal appliqués dans les cabinets, mais les informations délivrées par l’assurance maladie sont extrêmement pauvres contrairement aux possibilités techniques actuelles.
        Au reste, les représentants des praticiens comme les autorités ordinales n’ont jamais été très soucieux de s’impliquer dans la diffusion de telles informations.
        Enfin, face à des patients qui n’osent pas porter plainte et du fait que la notion de « tact et mesure » ne constitue pas une base suffisante pour caractériser l’abus dans la fixation des honoraires et en contenir les excès, les contrôles et les sanctions sont rares.


Et not' bon Maire nous dit "on continue , suffit que ça se voit pas" . De là à imaginer qu'il appartient à cette caste qui considére que ces enfoirés de feignants de l'administration ( dont les inspecteurs généraux de l'IGAS , comme les agents de la DDCCRF les Inspecteurs du Travail et quelques lamy400autres ) sont juste là pour empécher la libre activité du renard libre entrepreneur dans le poulailler  libre sur un marché libre ... Et que là ou il faut rendre quelques services au public, suffit de refiler les bénéfices le bébé à Véolia , la SAUR et la SODEXO ... Et de là à penser que le Parti ( socialiste ) en Corréze , ( dont une des figures de proue est candidat à la candidature socialiste pour la présidentielle de 2012 ) est sur la même ligne ... celle des Dominique Strauss Kahn, directeur du FMI et autres Pascal Lamy , directeur de l'OMC ... Mais reste que le P(s) n'a pas participé à la fondation du COMITE CORREZIEN DE DEFENSE ET DE DEVELOPPEMENT DES SERVICES PUBLICS de Corrèze .

Le COMITE CORREZIEN DE DEFENSE ET DE DEVELOPPEMENT DES SERVICES PUBLICS a 262.jpgété crée ce jour 27 janvier 2010 par dix organisations et trente et un participants représentants les citoyens et usagers des services publics ainsi que des agents de ces services.
Il reste évidemment ouvert à toutes les organisations et personnes, quelque soit leur appartenance politique ou syndicale, souhaitant défendre et développer les services publics  et leurs missions.
Cette création s’inscrit dans un processus national d’organisation d’Etats Généraux du Service Public.
Les premières organisations signataires  sont :
CAP à Gauche, CGT (UD CGT), Coordination de défense de l’hôpital public de Brive,Europe Ecologie, FSU, Les verts, NPA, Parti communiste Français, Parti de gauche, Solidaires.

Y se sont même pas excusé ... Y doit rester quelques militants et élus socialistes qui vont avoir du mal à avaler les potions améres ...
100.gif
Repost 0
lou passejaĩre - dans gôche ...
commenter cet article
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 22:52
Article L412-1 du Code de la route
« Le fait, en vue d'entraver ou de gêner la circulation, de placer ou de tenter de placer, sur une voie ouverte à la circulation publique, un objet faisant obstacle au passage des véhicules ou d'employer, ou de tenter d'employer un moyen quelconque pour y mettre obstacle, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 4 500 euros d'amende. »

Article R412-52 Distribution de tracts dans les véhicules qui circulent

Le fait de distribuer ou faire distribuer des prospectus, tracts, écrits, images, photographies ou objets quelconques aux conducteurs ou occupants de véhicules circulant sur une voie ouverte à la circulation publique est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Ben , vous me croirez si vous voulez, mais chuis un putain de délinquant ....

Hier, on s'est retrouvé un bon paquet , à l'appel de la coordination pour la défense de l'Hôpital Public de Brive à distribuer des tracts au carrefour de l'Hôpital , devant l'Ecomarché ... on avait tous nos petis gilets jaunes, on faisait gaffe à nos fesses , et les automobilistes dans plus de 90% des cas ralentissaient pour prendre un tract , le tout dans une ambiance trés bon enfant ... Je vous passe sur les "vous avez raison, allez y !" de beaucoup ... V'la t'y pas que la maréchaussée se pointe, sous la forme de la Police Municipale  , avec le gyrophare bien ricain , y se "garent" dans la voie tournant vers l'hôpital ( bouchant la moitié du passage , mais eux , y z'ont droit ! ) et commencent à menacer les distributeurs de tracts de contraventions à taux variable , de 70 à 150 euros selon le client . Parait qu'une bonne ame s'était ému du fait que nous bloquions la circulation ... au carrefour de l'avenue Pasteur et du boulevard du docteur Verlhac , à Brive la Gaillarde , en France ...

Vous avez cru un moment que je vous causais d'un vague patelin du shandong ...  Non, Brive la Gaillarde , Corréze , France , 2009 !


Bon, comme on est pas des sauvages, on s'est regroupé sur le terre plein central du carrefour, pendant que les portables chauffaient ... Et v'la ty pas qu'on voit arriver un scénic de la Police Nationale , avec 3 gardiens de la paix d'une extréme discrétion ...

On a plié bagage , de toute façon, puisqu'il était prévu de tracter de 17H à 18h ... aprés quelques échanges houleux avec les archers du Duc des Coujoux , avec une foutue certitude de ma part  : le citoyen qui estimait la liberté de circulation bafouée doit avoir son accés VIP du coté de la place de l'Hôtel de Ville ... Lui, y devrait faire gaffe , il va finir comme le Duc de Septimanie, mais il fera pas 2 mandats ... Des "socialistes" qui ont appris le traitement policier , pénal,  judiciaire des manifestations sociales sur la voie publique du coté des avocats des hedge funds , y vont vite avoir chaud aux fesses ...

 

 

 

Repost 0
lou passejaĩre - dans gôche ...
commenter cet article

C'est Nous

  • : Le blog du passejaĩre
  • Le blog du passejaĩre
  • : Brive la Gaillarde vue par deux promeneurs de la france d'en bas ... de A comme aéroport à Z comme zozos ...
  • Contact

marre ! ya basta !

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la

Licence Creative Commons Attribution 3.0 France.

Aurore-Martin
gaz-de-schiste-no-gazaran-1301864821-thumbnail.png

groupe 500px

Recherche

on les lit

garanti sans chiens de garde ni journalistes de compagnie
- Le Monde Diplomatique
- Politis
- Siné Hebdo
- Le Plan B
- CQFD
- Rézo

- Reflets

- Basta

- Fakir

- RageMag

Logiciels Libres

comme la presse, on aime les logiciels libres , garantis sans Marché dedans !

- PULLCO

- Ilico l'internet moins le marché
- APRIL
- AFUL
- FRAMASOFT
- UBUNTU
- Internet Actu