Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 12:43

On continue , à chercher, compiler, agréger des infos glanées de droite et de gauche ... pour pas s'opposer à cette saloperie comme des crétins .


gaz de schiste non merci gaz schisteux 01 t5
Alors dans l'ordre :
Une série d'études extrémement bien faite documentée illustrée par un géologue ( mais accessible à qui prend le temps pour un élève de collége ):
le Gaz de schiste : sa génése

Gaz de schistes : le cas du Périgord-Quercy jurassique ( et Brive est en plein dans la zone )

Le gaz de schistes : son exploitation


Gaz de schistes : intérêts et problèmes

Un immense merci à Jean-Paul Liégeois, géologue et au site Bouzic en Périgord Noir .

et pour finir quelques extraits de la conclusion du rapport

"BILAN TOXICOLOGIE – CHIMIE L’EXPLORATION ET L’EXPLOITATION DES HUILES ET GAZ DE SCHISTE OU HYDROCARBURES DE ROCHE-MERE PAR FRACTURATION HYDRAULIQUE"
téléchargeable en PDF sur le site de l'Association Toxicologie Chimie


Si le gaz de schiste ou roche-mère est devenu récemment la seconde source énergétique fabius-capital-400des Etats-Unis, il serait inacceptable que la France suive cet exemple, tant le désastre écologique est probant outre-atlantique. A nous, d’en tirer les leçons... ce que du reste semble faire le Québec et l’Afrique du Sud. En s’appuyant pour l’essentiel sur le rapport de l’EPA de février 2011 complété par celui du NYSDEC (2009) de l’état de New-York, ainsi que la monographie de l’Institut National de Santé Publique du Québec (novembre 2010), il nous a été possible de dresser une liste (malheureusement provisoire ! ), des principaux produits utilisés le plus fréquemment aux Etats-Unis dans l’extraction des huiles ou gaz de schiste ou hydrocarbures de roche-mère ...

Il faut se rappeler que beaucoup de ces produits comme le sable, l’acide chlorydrique, divers inhibiteurs de corrosion et biocides, sont couramment utilisés dans l’industrie pétrolière et gazière conventionnelle. Si l’on met à part, les produits corrosifs (10) essentiellement minéraux (HCl, HF, NaOH, KOH, CaO) et quelques produits allergisants (sulfate de nickel, acétate chromique, formaldéhyde, glutaraldéhyde...), on peut regrouper dans le tableau 9 une cinquantaine de produits qui doivent être considérés comme toxiques pour l’homme dont certains très toxiques, par exemple les produits cancérogènes ou les produits toxiques pour la reproduction, qu’il faut impérativement bannir.

desert.jpg.jpeg
Aux Etats-Unis, l’exemple de la Pennsylvanie est particulièrement éloquent. Si 71.000 puits sont exploités actuellement ( il y en avait 36.000 en 2000), des régions entières de cet état très verdoyantes sont maintenant quasi désertiques, les nappes phréatiques étant asséchées et le sous-sol totalement pollué, avec en plus une eau de surface partiellement radioactive.

vaches.jpgNous sommes seulement intrigués par le fait, que des animaux ayant vécu dans les périodes 2005- 2009, à proximité des sites d’extraction comme ceux de Pennsylvanie ou de Louisiane, aient présenté de graves pathologies buccales.
S’agit-il d’une pure coïncidence ?
Et que penser de l’éventuel impact de telles molécules sur les populations humaines environnantes ?
A l’épidémiologie de nous renseigner, mais cela demandera au moins environ une dizaine d’années !

La majorité des composés chimiques repérés dans les fluides de fracturation hydraulique d’exploration et d’exploitation des huiles et gaz de schistes ou hydrocarbures de roche-mère, sont pour l’essentiel des xénobiotiques, dont plusieurs sont très toxiques.
Espérons que dans les futurs rapports qui ne manqueront pas d’apparaître, cette dimension pluridisciplinaire ne soit pas omise.
LA CHIMIE C’EST LA VIE !
IL NE FAUT PAS L’OUBLIER, MEME SI DE NOMBREUX MODELES ECONOMICO-POLITIQUES NE SEMBLENT PAS S’EN SOUCIER.
ESPERONS QUE CE MESSAGE SERA ENTENDU !
Paris, le 03 mai 2011
André PICOT Président de l’Association Toxicologie (ATC Paris)
Joëlle et Pierre DAVID Membres de l’ATC Paris
Jérôme TSAKIRIS Membre de l’ATC Paris

Ça fait envie , non ?

Repost 0
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 17:41

Pendant la période estivale, La Montagne nous annonçait que "Hexagone Gaz a déposé une demande dite de Brive pour rechercher du gaz de schiste sur un périmètre englobant les sites les plus touristiques de la Corrèze, du Lot et de la Dordogne."

19-carte-Brive.jpg
Le 14 septembre, un peu rapide en besogne, à la suite de la déclaration du Chef de l'Etat en ouverture de la conférence environnementale, le même quotidien nous annonçait "La demande d'exploitation de gaz de schiste en Corrèze sera rejetée"  .
Ceux qui me connaissent savent qu'en plus d'être un sale con islamogauchistehackerchinois violent, j'adore jouer sur les mots ... mais en l'occurence, c'est bien EV avec AFP qui a une traduction trés optimiste des déclarations de not' président .
Y dit quoi , not' François ? "c'est pourquoi j'ai demandé à Delphine Batho, ministre de l'ecologie de prononcer sans attendre le rejet des 7 permis déposés auprés de l'Etat" . Y a juste un petit bug dans le raisonnement qui fait dire au journaliste "tain, c'est gagné, y vont pas pourrir la guierle avec un forage" . Le François , il avait dit juste avant " "Soyons clairs, dans l'état actuel de nos connaissances, personne ne peut affirmer que l'exploitation des gaz de schiste par fracturation hydraulique est exempte de risques lourds pour la santé et l'environnement".

Comme chuis curieux, chuis allé voir les documents mis en ligne par les services de la ministre de l'environnement concernant la fameuse demande de Brive ... entre autre la lettre de complément d'information envoyée par la société Hexagon Gaz à monsieur le sous directeur, ministére de l'environnement, bureau exploration et production des hydrocarbures, enregistrée en courrier arrivé le 28 novembre 2011 ( attention c'est un PDF ) ...
Y cause bien , rassurant et tout , le foreur gazier Britano-Singapourien ( enfin, surement pas pour rien ... ) "vous voulez pas qu'on fracture hydraulique, pas de souci, nous on est écolo-responsables, y a d'autres méthodes, et promis juré craché, on fera tout bien comme vous nous le demandez" ... Exit le tabou de la fracturation hydraulique , pollueurs 1 - qualité de vie 0
 
Et le futur, il a encore plus sale gueule : il semblerait qu'aprés Stakhanobourg , Louis Gallois, chargé d'avoir des idées pour améliorer la compétitivité ( dont l'une serait "la nécessité d'exploiter les gaz de schiste pour l'Hexagone, qui dispose de près de la moitié des ressources potentielles en Europe de l'Ouest" ) ait laché au téléphone à la pauvre Delphine Batho, ministre de l'écologie , "la France a deux richesses phares, le nucléaire et les gaz de schiste, ../..il est hors de question de faire l'impasse" . Et comme 17 grands patrons ont commencé leur campagne de lobbying sur le sujet ( ils s'en foutent, y a pas de Gaz de Schiste à Saint Barth, dans le XVI éme et à Gstaad, et y savent pas ou est Nespouls , alors ... ) Vu la capacité actuelle de résistance de gouvernement face à un salmis ou un navarin, j'ai comme un doute sur sa capacité à résister aux requins ... en cours de 2éme mi-temps, pollueurs 3 - qualité de vie 0

Je veux pas vous influencer, mais qui va pourrir vos coins à Cépes, à truffes, à balade, et qui sait votre jardin si vous êtes dans le périmétre ? Alors on commence par se documenter :


Sur les techniques d'exploration :

 

 



Le BRGM est l'organisme public français référent dans le domaine des sciences de la Terre pour la gestion des ressources et des risques du sol et du sous-sol. C'est pas une bande d'écolos pronant le retour à la bougie .

Sur l'exploitation , un excellent reportage de la télé canadienne , objectif et tout ... c'est un peu long, mais instructif ...

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai bien peur qu'on soit amenés à revenir sur cette demande de Brive... la 2éme mi-temps est pas terminée .

 

gaz_de_schiste_non_merci_gaz_schisteux_01_t5.jpg

 

En plus les gaz de schiste, c'est aussi le mal pour les gens de droite, si j'en crois ce tract qui m'est tombé sous la souris ...

 

Brochure-Cope-Gaz-de-Schiste.jpg

Repost 0
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 14:19

Ben oui, y remettent ça ! Une heure pour la planéte ... même qu'y a une application pour Aïïïeeeeuh-phone ...

Bon, j'en avais causé l'an dernier , le bal des faux-culs du développement durable démarre dans une semaine . Mais avant, comme tous les ans, il faut montrer par un signal fort qu'on agit pour la planéte ... en éteignant les loupiottes pendant 60 minutes ... une sorte de jeune pascal ou de ramdan électrique , quoi ... Earth hour qu'ils appellent ça , les défenseurs des z'animaux ... Et y a du beau linge hein :

EHp

EHe.jpg

Je rajouterai rien à ce que j'écrivais l'an dernier , je voudrais juste vous inciter à résister à la connerie ambiante en lisant le « développement durable » Une pollution mentale au service de l’industrie de Benoît Eugène ( revue Agone ) . Vous pourrez toujours en prime écouter " petite excursion dans l'imposture durable " ( Ruffin Mermet - la bas si j'y suis ) ...

et en cadeau une petite vidéo pédagogique qui vous explique que même repeint en vert, le capitalisme c'est môche ... et c'est que des ordures ... à éliminer ...

 ecotartuffe-propagande-riches-ecologie-arthus-bertrand-home

 

 

 

 

Repost 0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 15:11

L'aut' soir, aprés l'annonce des résultats du premier tour des z'élections, on dicutait , avec nos camarades de Corrèze terre de gauche, de la montée du "marinisme", et pas que dans les urnes .  

J'avais , en son temps, ailleurs , y a prés de 3 ans et demi , tiré un constat qui se confirme ...

 

 

---------------------------------------------------------------------------------------------

La (f)rance a peur ... Putain, chais pas si elle a raison, mais nous hier soir , on a eu les jetons, grave ... je t'explique ... Réunion de locataires , dans notre petite cité HLM de sous préfecture provinciale ... Déjà, on se pointe à la bourre , pasque on est toujours à la bourre, comme tous les sales cons qu'aiment pô not'bon président, comme tous les sales gauchistes droitdelhomistes qui respectent rien ...


68Bon, on s'installe au fond de la salle , une vingtaine de personnes, que des vioques 65-75 balais hormis 2 "bonnes femmes" et un "mec à toutous à mémère" avec ses deux serpillières à harnais rose ... Bon, ça causait grave, et de quoi ? Ben ça causait de délinquance ... Bon on se regarde avec ma coblogueuse "putain, t'avais mal lu, c'est pas une réunion de locataires, c'est une réunion du conseil communal de prévention de la délinquance, connard" qu'elle me dit furax ... Je ressors vérifier , nan, c'est bien réunion organisée par la CNL pour faire le point des problèmes rencontrés par les locataires de l'office HLM de not'bonne sous-préfecture ... On continue à se regarder, et on apprend qu'on envoie des lettres à la kommandantur dépose des mains courantes pasque la voisine du dessus fait du bruit en marchant, pasque les mioches font du vélo devant les immeubles, pasque le labrador du mec du 5ème renifle le cul du lèche-moule de la mamie du rez de chaussée, et que tout ça génère un sentiment de peur qui pousse les "bons français" à mettre des cadenas à leurs fenêtres ... et on sent qu'ils vont revoter pour le borgne breton aux prochaines municipales, toutes ces putatives victimes d'une encore plus putative insécurité ... Même que ces salopes de larbines qui bossent pour les négriers d'Eaunet', en 10 minutes chrono pour un immeuble de 4 étages, et sans produits d'entretien , "elles sont même pas foutues de cirer les sols" ... Même que "ici c'est résidentiel, et que ça va finir comme une cité" ... 122.gifAlors , on tente de recadrer , en expliquant que si l'office voulait s'en donner la peine, un peu d'exigence sur la qualité et donc les moyens, des prestations extérieures, on en serait pas là, que vivre ensemble, ça demande d'apprendre à se parler, sans avoir peur de l'autre ... et à chaque fois , retour au " putain que chuis victime, regardez moi, plaignez moi, écoutez moi, pis surtout, regardez bien les ignobles que je vous désigne, c'est eux, le mec du 5éme et son labrador, la femme qui marche dans son appart, mes bourreaux" ... Y a eva_bien qu'arrêtait pas de me tanner mode "allez, on se casse" ... Vrai qu'on se sentait de plus en plus seuls face au torrent de haine des petits blancs déclassés qu'avaient de cesse que de trouver, désigner, dénoncer, plus déclassés qu'eux ( y z'ont du mal à désigner des "moins blancs" , manque de pôt , y en a pas ... c'est ça l'effet magique sous-préfecture de la france profonde ) . Je me sors 2 minutes fumer une clope, à coté du cendrier prévu pour, histoire de pas me faire accuser de salir leur sol résidentiel ... Et je vois rappliquer une eva_bien furax qui me dit, allez, on se casse, pasque le "à force de mettre n'importe qui dans notre résidence, ils vont la transformer en cité" approuvé par l'auditoire, moi je peux plus , je vais m'en tuer une ou deux à coups de chaise ... C'était organisé par "désir d'avenir" ou le Fhaine ? On est sur que c'était pas organisé par l'UMP pasque not bon maire qu'est sarkozyste bon teint, il en a pris pour son grade avec son incapacité à résoudre le problème de la salope qui marche dans son appart ... ( ben oui, dans la france d'après, on écrit à son maire pasque une nana vit dans son appart , qu'elle est vraisemblablement plus jeune et plus mignonne, et donc, forcément salope ... ) .


"On" causera pas des problèmes de bâtiment, d'isolation, de chauffage, d'entretien, de charges, non, ceux là, ils permettent pas de déverser sa haine de "victime", sa haine de soi transformée en haine de l'autre ... Tout simplement parce que nous n'étions que 2, à oser ouvrir notre gueule, et que canaliser ce genre de réunion , à 2, sans complicité dans la salle, y a que les coups de pieds au cul ... Et vu la capacité des "bonnes gens à appeler la BAC pour un jet de papier de carambar en dehors des emplacements prévus ... Alors on part, en disant pourquoi, et miracle, une petite dame qui disait rien ne profite pour se tirer , elle aussi avait envie de vomir ... Mais on a bien senti qu'il fallait qu'on numérote nos abattis , nous les empêcheurs de fantasmer vivre sa victimitude en paix derrière ses portes blindées, ses fenêtres cadenassées, cette victimitude entretenue par les regards à la fenêtre de la boite à vomi ... cette victimitude entretenue par la désertion du Politique , aussi ... pasque , y à 20 ans, y aurait eu 4 ou 5 militants du PC et du PS qui t'auraient recadré fissa les connards ... Mais là, je me demande si dans le tas de victimes, y avait pas des électeurs à Ségolène ou Marie George ...

Pasque, faut quand même te dire ... l'est pas si blème notre cité hlm ... la dame , plus toute jeune, qui tient le bar-tabac-pmu-loto, elle a pas de berger bôche, elle sort pas de son troquet le soir avec la recette dans une pogne, l'AK47 en mode tir automatique dans l'autre , et elle s'est jamais faite égorger ...  les "délinquants" ont jamais défoncé la devanture de la supérette à la poussette bélier pour faire la razzia sur les malabars ... même que quand les "délinquants" jouent au foot un peu bruyamment dans le hall , si on leur dit gentiment et fermement, ben ils vont jouer ailleurs ... Même qu'il parait que les communs de la "cité" sont moins salopés par les "délinquants" que  ceux des "résidences résidentielles" par les enfants des "gens bien" ... Mais la (f)rance à peur ... en attendant, nous on sait pas si on a peur de ces cons ou si on est juste en colère ... je pense que c'est la colère qui prédomine, on a jamais fermé a clef la porte d'entrée de l'appart ... alors la peur ...


Publié ailleurs le Samedi 27 octobre 2007

---------------------------------------------------------------------------------------------

Va falloir qu'on s'interroge , sérieusement, sur la méthode pour éviter que cette lente maturation de la pourriture brune sur le champs de la misére intellectuelle, affective, sociale et économique , on la laisse proliférer et tout pourrir ... Et je pense que ça se fera pas en caressant les aigris dans le sens du poil ... 

 

http://sd-2.archive-host.com/membres/images/26955377967319747/stop.gif

Repost 0
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 10:10

afficheCG3-coul.gif

"Le troisième contre-Grenelle du 2 avril haussera encore le ton, puisque nous avons maintenant assez de recul pour être certains que nous allons vraiment dans le mur."

 

Paul Ariès - 8 mars 2011

 

Un troisième contre-Grenelle est organisé le 2 avril 2011 à Vaulx-en-Velin (69) sur le thème de « décroissance ou barbarie ». Le choix de la ville la plus pauvre du département est un enjeu politique : parler d’écologie et de décroissance aux plus pauvres car ce seront aussi les premières victimes de l’effondrement environnemental, mais aussi parce que c’est auprès des plus pauvres que peuvent émerger des formes de résistance, et mieux encore la construction d’un autre monde comme l’attestent ces lieux de vie que sont les communautés Emmaus en France, le mouvement du « buen vivir » en Equateur.

 

Le choix de ce thème s’inscrit aussi dans un contexte doublement singulier. D’un côté, les bonnes âmes vont ânonant que croissance et décroissance ne seraient pas antagonistes…Faisons décroître ce qui est mauvais et laissons croître ce qui est bon… Les Objecteurs de croissance ont l’esprit têtu : oui, la décroissance doit être équitable et sélective, mais nous devons avoir le courage politique d’ajouter que cette décroissance équitable et sélective doit se faire pour les riches dans un contexte global de décroissance. Ce n’est pas affaire de credo mais de réalisme et de joie de vivre.

 

D’un autre côté, le système a choisi l’adaptation aux conséquences de l’effondrement environnemental, plutôt que de tout faire pour combattre le réchauffement lui-même. C’est pourquoi nous n’avons de cesse de dénoncer la Ministresse NKM, grande prêtresse de cette mutation en France et sa caution scientifique l’irradiant Jean Jouzel…

 

touche4.gifLe pouvoir entend faire de l’année 2011 celle de l’adoption du Plan national d’adaptation aux conséquences du réchauffement, véritable appel d’air à la technoscience. Il est assez cocasse de constater que ce type d’appels (celui de NKM comme celui de Valérie Pécresse ) « pour que la nation se rassemble derrière les scientifiques » soit justifié par les défis que sont « le vieillissement de la population, le réchauffement climatique, les menaces sur la biodiversité ou les risques de grandes pollutions »…soit un ensemble de faits qui sont tous la conséquence de l’activité des scientifiques (voir Jacques Testart, Agnes Sinaï, Catherine Bourgain, Labo planète).

 

Le premier Contre-Grenelle organisé en Octobre 2007 alors que tout le monde applaudissait à l’initiative Tsarkozyste… avait montré que cette OPA inamicale de la droite et des milieux d’affaires sur l’écologie était une mascarade destinée à préparer le terrain au passage à un capitalisme vert (terme inauguré à cette occasion) dévastateur.

 

Les faits nous ont donné raison… le Grenelle n’a satisfait que les productivistes. Le deuxième contre-Grenelle organisé en 2009 était un appel lancé à la mouvance « écolo » alors que nous voyions les premiers signes du basculement vers une écologie libérale. Son slogan : « il faut sauver l’écologie politique », était une mise en garde prémonitoire contre l’écologie libérale symbolisée notamment par les frères Cohn-Bendit. Les faits nous ont aussi donné raison.

 

La métamorphose des Verts est bien une mutation politique : pas plus que le banquier du FMI ne peut être un symbole de la gauche, « l’hélicologiste » salarié de TF1 et ami de Chirac ne peut être un symbole de l’antiproductivisme.

 

Le troisième contre-Grenelle du 2 avril prochain haussera encore le ton puisque nous avons maintenant assez de recul pour être certains que nous allons vraiment dans le mur. Nous avons longtemps utilisé une formule pour dire que nous étions déjà dans ce mur, mais que ce mur était mou c’est-à-dire que nous ne percevions pas toute la gravité de la situation et qu’en outre certains aspects de cet effondrement étaient inattendus…

 

Cette barbarie qui vient a maintenant un visage ou plus exactement plusieurs visages. Cette hydre est d’autant plus redoutable qu’elle dévore à la fois la Terre et l’humain. Osons le dire : la question n’est plus seulement de savoir quelle Terre nous léguerons à nos enfants, mais aussi quels enfants nous laisserons sur cette planète ravagée.

 

Il n’y a pas en effet un effondrement unique (énergétique ou environnemental), mais une pluralité d’effondrements (social, culturel, psychique, politique, etc) qui instaure un véritable chaos… dont on peut penser qu’il est d’ores et déjà souhaité par certains. Nous sommes véritablement sur le point de dépasser une série de seuils irréversibles en matière environnementale, sociale, politique, culturelle, psychique…

 

Trois exemples : l’effondrement culturel est remarquable à la fois dans la généralisation d’une « basse culture » produit des systèmes éducatifs et de la TV-écrans-Lobotomisation. L’effondrement psychique est le fait d’enfants auxquels ce monde n’offre plus la possibilité de se structurer, de grandir compte tenu de sa vitesse, de la place de la marchandise, de la machine technoscientiste, de la casse des institutions et du symbolique, sans que d’autres institutions et symboles ne semblent encore émerger. L’effondrement est aussi politique avec la crise de la démocratie dont témoignent la montée de l’abstentionnisme, et pire encore de l’indifférence mais aussi l’inanité des projets politiques et leur décalage total par rapport à l’urgence de la situation. Hervé Kempf a raison comme tant d’autres de dénoncer le péril oligarchique à droite mais aussi dans une certaine écologie, celle qui a justement aujourd’hui le vent en poupe, celle de Nicolas Hulot et de Dominique Bourg notamment.

 

ecotartuffe-propagande-riches-ecologie-arthus-bertrand-homePersonne ne peut plus aujourd’hui sérieusement nier l’ampleur de la crise systémique. L’humanité va connaître le plus important changement global de toute son histoire et ceci en quelques décennies. Le choix de la stratégie du chaos est ouvertement assumé par les puissances de l’argent. Elles y voient la condition pour imposer l’adaptation de la terre et de l’humanité elle-même aux besoins du productivisme et aux nécessités du capitalisme triomphant. Le capitalisme vert veut adapter la planète aux besoins du productivisme avec notamment la géo-ingéniérie. Le capitalisme vert veut aussi adapter l’humanité aux besoins du productivisme.

 

Première façon d’adapter l’humanité aux plaies du système : habituer les gens à croire que le problème serait démographique, que nous n’avons donc pas à avoir de fausse pudeur à sacrifier l’Afrique avec nos agrocarburants, avec nos activités trop gourmandes en eau, avec nos émissions de CO2.

 

Deuxième façon d’adapter l’humanité aux fantasmes du système productiviste : la biométrie, la radio-identification (RFID), le diagnostic préimplantatoire (DPI), l’Assistance médicale à la procréation.

 

Troisième façon : le transhumanisme qui fait des adeptes à droite (Alain Madelin) comme à gauche (Jacques Attali) avec le passage de l’homo-sapiens au « robot sapiens » (le cyborg avec ses prothèses intelligentes ou pas), au « soma sapiens » ou « homme pharmaceutique », grand consommateur de médicaments et de substances d’amplification cognitive... afin d’agir sur la composition biochimique du cerveau et de créer sensations et croyances à volonté.

 

Face à ces délires mais aussi à ces possibilités, nous disons de façon solennelle : « Pas touche à la Planète ! » « Pas touche à l’humanité ! » Sachez que face à vos visées meurtrières, nous combattrons pour défendre une « Terre-pour-l’humanité ». Oui, Gaia (1) peut se passer de nous, mais Gaia sans nous ne nous intéresse pas. Oui, le système pourrait sans doute faire vivre quelques centaines de millions de surhommes dans un univers déprécié, mais notre rêve n’est pas celui de Mad Max. Nous assumons notre humanité comme nous assumons la fragilité de la Terre.

publié sur l'excellent parfois souvent reporterre 

(1) la déesse mère Gaïa, « la Terre comme un être vivant » 

 

Le contre grenelle 3 c'est ici :

cge.gif

Repost 0
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 23:35

-------- Message original --------   

 Sujet:  [local] message Attac Japon  

 Date :  Tue, 15 Mar 2011 13:50:27 +0100  

 De :  ****** ****** 

 

   Bonjour,

 Grâce à ****, nous avons une traduction du message d'Attac Japon, reçu aujourd'hui.

 

 

Désastre au Japon : tremblement de terre, tsunami et explosion nucléaire

 

Au fil des heures qui passent, la réalité s’impose à nous. De nouveaux chiffres, toujours plus élevés, s’affichent sur l’écran, et je me dis que cela devait être la même terrible expérience pour nos amis au Pakistan et en Haïti, qui souffrent encore aujourd’hui du désastre naturel dont ils ont été victimes. 

 Hier, le gouverneur de Miyagi annonçait que le nombre de morts allaient dépasser les 10 000. Et aujourd’hui le réacteur No.3 à la centrale nucléaire de Fukushima a explosé, et voilà que le cœur du réacteur N° 2 est en fusion (à 2 heures du matin le 15 mars, heure locale). Il est évident que les réacteurs nucléaires de Fukushima sont hors contrôle.

Il y a quarante ans, nos aînés se sont battu contre la construction de centrales nucléaires : ils avaient compris le danger de telles centrales dans un pays sujet aux tremblements de terre. Malheureusement, ce qu’ils redoutaient vient de devenir réalité !

A l’époque, le gouvernement a exproprié les coopératives de pêcheurs et les communautés locales pour construire les centrales nucléaires. Il a détruit la source de subsistance de ces gens pour ces centrales, en affirmant que l’énergie nucléaire était sans danger. 

045.gif Aujourd’hui, le gouvernement et la société d’électricité de Tokyo, TEPCO, répètent à l’envi qu’un tremblement de terre d’une amplitude inhabituelle a frappé le nord du Japon. Pourtant, Hiroaki Koide, professeur associé en recherches sur le nucléaire à l’université de Kyoto a déclaré : "Puisque le Japon est un des pays où les tremblements de terre sont les plus fréquents, il ne devrait jamais y avoir tremblement de terre imprévu si le gouvernement soutient le nucléaire." Beaucoup de citoyens ordinaires verront bien qui est responsable de l’accident.

Hier, la TEPCO a commence à opérer des coupures programmées à Tokyo et d’autres municipalités, elles continueront jusqu’à la fin avril, avec comme explication que l’accident nucléaire a provoqué une pénurie d’électricité. Beaucoup de trains vont être mis hors service. Hier moins de la moitié des lignes roulaient normalement. 

 Les magasins et les supermarchés de la zone métropolitaine n’ont pas suffisamment de nourriture pour les consommateurs. Le lait, l’eau, le poisson, le pain, le riz se font rares. Certains rayonnages sont vides. Les problèmes de distribution sont une explication. Des voies rapides sont bloquées et les camions ne peuvent arriver.

  Les habitants de Tokyo ont pris l’habitude d’un certain confort. Nous pouvions facilement trouver n’importe quoi comme nourriture sans nous rendre compte des centaines de kilomètres parcourus. Nous ne nous souciions pas de qui l’avait produit et comment. Là, le tremblement de terre et la fusion au cœur des réacteurs nous rappellent combine la distribution est aléatoire et qu’il y a d’autres façons de vivre. 

 Comme la surproduction, la surconsommation et le gaspillage produisent des failles dans la planète, accompagnés qu’ils sont d’émissions de gaz à effet de serre et de destruction de la Terre Mère. Notre plus grande tâche aujourd’hui pourrait être de redéfinir une façon de vivre sans détruire l’environnement. 

 Quatre jours ont passé depuis la tragédie. Des informations alarmantes se suivent et se ressemblent. Nous n’avons pas encore de nouvelles de certains de nos proches dans des zones sinistrées. La contamination par radiation se répand. Il paraîtrait qu’elle atteint déjà Tokyo. Nous sommes enveloppés d’une angoisse invisible. 

 En solidarité, avec espoir et amour, 

 Yoko Akimoto

Secrétariat, ATTAC Japon

Repost 0
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 00:56

Pfff .... je reviens , et je retrouve chez les zunes zé les zautres l'éternel sujet de réflexion "travail-consommation-décroissance-écologie" ... Et c'est là qu'on se prend un de ces pitaing de coup de vioque ...

242-copie-1.jpgUn tit chouia d'introspection limite nombriliste après, tu te rends compte que t'as connu des temps dont "on" pense qu'ils doivent se situer limite miocène ...

Imagine ... juste un moment, mais pas trop longtemps sinon, gaffe à prévoir le stock d'antidépresseur :

    * 3ème étage sans ascenseur ...

    * chauffage et cuisine : cuisinière à charbon ... ( c'est bien le charbon tu en as autant à descendre sous forme de cendres que ce que tu as monté sous forme de boulets ... te dis pas le boulet version dalton ... )

    * lessive : lessiveuse modèle zinc posée sur la dite cuisinière ...

    * salle de bain : baignoire zinc remplie au broc d'eau chauffée sur la sus-dite cuisinière, posée en tant que de besoin au mitan de la cuisine ...

    * frigo : glacière bois et zinc alimentée en froid ( au quotidien d'avril à octobre, tous les 2 jours le reste de l'année ) de pains de glace à aller chercher à l'usine et à monter sur les 3 étages ...

Bon, y avait l'eau courante, mais pas tout le temps quand même : de la fin du printemps aux premiers déluges d'automne, Montpellier était une ville sans eau de 21h à 6h du mat, juste histoire de laisser le temps aux réservoirs de se remplir ... autant dire qu'y avait intéret à avoir fait un peu de réserves pour boire, pasque la seule flotte en bouteille qu'on trouvait, c'était de l'eau minérale qu'on achetait que pour les malades ...

C'était y a même pas un demi-siècle ... et même pas chez des "pauvres" ... même pas au fin fond de l'asie du sud-est ou du sous-continent africain ... non, juste "chez nous" ...

ecotartuffe-propagande-riches-ecologie-arthus-bertrand-homePerso, on a pas envie de retourner au lavoir, de se coltiner des seaux de charbon, de ressortir la lampe à pétrole , ou pire d'aller piquer des cierges dans l'une des dernières églises pas fermées de notre patelin ... , pasque on a vu, gamins, ce qu'était l'aliénation de ces corvées ménagères, de cette vie pas folichonne aisée... On a toujours pas réussi à passer notre agrég de recyclage écolo-bobo (à la tronche) ...Mais on râle toujours d'avoir à changer la bagnole quand le cendrier est plein ... Vous croyez qu'on est trop vieux ???

Remarquez, ce serait pas étonnant pour des vioques qu'ont presque connu le miocène ... qu'ont toujours pas compris que vivre et travailler, être et avoir, sont synonymes ... ... Miocéne ??? fossiles !!!... Dire à quel point, on a même pas un machinphone ...

Repost 0
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 10:26

Sans-titre-copie-2.jpg

censure , copie privée , drm , pedopornographie , DAVDSI , pedo-nazi , zone de non droit , filtrage , autorité indépendante , régulation , HADOPI , LOPPSI , 3615 INTERNET 

Repost 0
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 17:43

 

Parce que, s'il y a du schiste dans le coin, méfiez vous des foreuses ...

 


Repost 0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 15:58

Communiqué de la commission Numérique du Parti de Gauche

 

closem10Le Parti de Gauche prend connaissance avec inquiétude du dernier décret d’application de la loi dite pour la «confiance dans l’économie numérique». Depuis le 25 février, tous les fournisseurs d’accès à Internet et de services de publication de contenu (réseaux sociaux, plateformes de blogs etc.) ont l’obligation de conserver la trace de tout ce que font leurs abonné-e-s, que ce soit les pages consultées ou les contenus téléchargés et téléversés (texte, son, vidéo etc.), ainsi que de fournir à la police les mots de passe de leurs abonné-e-s !

 

Les internautes sont désormais tou-te-s de potentiel-le-s coupables, qu’il convient de placer sous surveillance. Comme pour la loi relative à la lutte contre le terrorisme et portant dispositions diverses relatives à la sécurité et aux contrôles frontaliers, pour la loi relative au droit d’auteur et aux droits voisins dans la société de l’information (DAVDSI) et pour la loi «favorisant la diffusion et la protection de la création sur Internet» (HADOPI), la Droite réaffirme que les principes fondamentaux du Droit ne s’appliquent pas au réseau Internet. Ce n’est plus la surveillance des agissements d’un individu suspecté d’un crime ou d’un délit – sous contrôle de l’autorité judiciaire – que le pouvoir met en œuvre, mais la surveillance a priori des faits et gestes de l’ensemble des citoyen-ne-s.

 

Le Parti de Gauche rappelle que les écoutes téléphoniques sont très strictement encadrées. Les communications par Internet doivent être soumises au même régime. L’obligation pour les fournisseurs de conserver les données pendant un an permet aux autorités de police de pratiquer des interceptions rétroactives, ce qui est une atteinte profonde aux libertés individuelles. Nous appelons le Conseil d’État à refuser les dispositions de ce décret.

 

Le Parti de Gauche réaffirme qu’il n’est pas acceptable de faire du réseau des réseaux, au prétexte que peuvent s’y commettre des crimes et délits, une zone de non-droit où s’installe un État policier qui porte atteinte aux Droits de l’Homme, à la vie privée, aux libertés individuelles et aux libertés publiques.

 

Le Parti de Gauche appelle tous les fournisseurs de contenus à la désobéissance citoyenne pour lutter contre ce type de mesure liberticide.

Repost 0

C'est Nous

  • : Le blog du passejaĩre
  • Le blog du passejaĩre
  • : Brive la Gaillarde vue par deux promeneurs de la france d'en bas ... de A comme aéroport à Z comme zozos ...
  • Contact

marre ! ya basta !

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la

Licence Creative Commons Attribution 3.0 France.

Aurore-Martin
gaz-de-schiste-no-gazaran-1301864821-thumbnail.png

groupe 500px

Recherche

on les lit

garanti sans chiens de garde ni journalistes de compagnie
- Le Monde Diplomatique
- Politis
- Siné Hebdo
- Le Plan B
- CQFD
- Rézo

- Reflets

- Basta

- Fakir

- RageMag

Logiciels Libres

comme la presse, on aime les logiciels libres , garantis sans Marché dedans !

- PULLCO

- Ilico l'internet moins le marché
- APRIL
- AFUL
- FRAMASOFT
- UBUNTU
- Internet Actu